Sleeping through war – All Them Witches

Peut-être que c’est parce que je suis complètement fan du band, mais j’ai l’impression que tout ce qu’ils créent se transforme en chef-d’œuvre.

Le quatuor provenant de Nashville a des influences de Sabbath et Led Zeppelin. Leur son stoner est hypnotisant et carrément planant. Ils vont toucher à plusieurs styles musicaux tels que le blues, le rock psychédélique et même doom. À certains moments, la voix rappel celle du chanteur des Black Keys.

Le band ne s’est jamais collé l’étiquette d’un genre. C’est pourquoi ils se permettent d’élargir leur horizon et explorer de nouveau son. Pour leur premier album, Our Mother Electricity, les pièces étaient plus blues avec des riffs très poignants et des mélodies accrocheuses. Les albums qui ont suivis étaient plutôt ambient\acid-rock. Certains fans du début pourraient être déçus de la tournure qu’a pris All Them Witches avec Sleeping Through War. Avec des chansons plus pop-rock format radio, cet album doit être écouté dans un tout autre angle.

Toutefois, pour cet album, ils n’ont pas été aussi loin qu’ils ont déjà été. Leur son s’est adouci et les morceaux ne varient pas trop d’un à l’autre. Cela s’explique peut-être par le fait que l’album a été créé en quatre jours et produit en six jours, pendant leur tournée présente. Bien que ce soit un excellent album, il diffère des albums précédents. On s’éloigne d’un acid-rock psychédélique pour aller vers un pop-rock, plus doux.

L’art, s’est aussi d’ajouter plusieurs cordes à son arc, d’évoluer et d’explorer. Souvent on s’accroche à un band pour leur style et on se choque dès qu’il déroge de ce style. Par contre, les bands ne sont pas tous comme Slayer, ils réinventent et explore différents styles. (No offense pour les fans de Slayer)

Ayant sortie 5 albums depuis 2012, on peut dire que ce band est prolifique. Ils sont définitivement à surveiller.

Fait intéressant : Le nom du band vient d’une référence du film Rosemary baby de Roman Polanski. Le nom est basé sur un livre démoniaque appelé All of them Witches.

Ne les manquez pas ce dimanche le 12 mars au Ritz à 20 heures. Le show est seulement 15$ à l’avance et 18$ à la porte. Pour ce prix-là, tu vas passer une méchante belle soirée! On n’a pas fini d’entendre parler de ce quatuor texan, qui prend de l’expansion à une vitesse incroyable.

Texte: Laurence Doucet