Drummond Fest @ Drummondville, 13 et 14 juillet

UNE PREMIÈRE ÉDITION

Century Productions en collaboration avec La Sainte Paix sont fiers d’avoir présenté le Drummond Fest les 13 et 14 juillet à Drummondville. Les deux soirées étaient présentées par Le Trou du diable — Microbrasserie, Boutique et Salon! Très abordable comme prix; vous pouviez assister aux deux soirées pour 35 $! Plusieurs artistes ont comblé la programmation comme Overbass, Capitaine Révolte, Guérilla Poubelle, Xavier Caféine, Nova Spei, Malice Loustic, Platinum et Set It Back.

UNE AMBIANCE CHALEUR-EUSE

Dès 20: 00 les spectacles commencèrent. Plein de gens se trouvaient sur la terrasse extérieure, profitant de la brise estivale rafraîchissante tandis que plusieurs autres étaient déjà à l’intérieur; venus dès le début pour encourager les bands locaux. Il faisait déjà très chaud et humide lors de mon arrivée. Imaginez lorsque les groupes sont entrés en scène!

CINQ GROUPES

Cinq groupes ont meublé la première soirée. Malice Loustic, un groupe de Drummondville en était à sa deuxième présence à la Sainte Paix. Pour avoir été également présente la première fois, j’ai grandement été ravie de constater que le groupe en a dedans et gagne à se faire connaître. Des compositions originales et en français avec des rythmes entraînants; vous devriez essayer. Guérilla Poubelle s’est ajouté à la programmation tardivement, au grand plaisir des fans drummondvillois. Beaucoup de personnes présentes connaissaient les paroles et chantaient avec le groupe. J’ai adoré qu’ils partagent avec la foule leur mentalité et leurs valeurs d’égalité et de respect d’autrui. Ces interactions avec nous m’ont fait encore plus les aimer. Capitaine Révolte s’est présenté sur scène avec un autre bassiste. Leur bassiste remplaçante habituelle Iza, donnait un concert avec son groupe The Horny Bitches dans la ville de Québec. Comme les autres fois où j’ai pu les voir performer depuis leur retour, ils ont couvert tout leur répertoire en jouant aléatoirement des chansons de l’un ou l’autre de leurs trois albums. Overbass a joué dernier. Toujours aussi en forme et dynamiques, leur plaisir de performer en tant que groupe paraissait. Ils étaient visiblement heureux de jouer et de nous faire revivre les classiques que nous aimons tant. Ils ont eu le temps de faire plusieurs chansons, car certaines d’entre elles ne durent que quelques minutes. La température excessive et les bières renversées sur le plancher n’arrêtèrent pas les gens: tous s’en donnaient à cœur joie en se bousculant les uns sur les autres.

UNE RÉUSSITE

Le Drummond Fest est une très belle initiative et a sans aucun doute été un succès. Un taux de participation élevé, une programmation complète et variée ainsi que de la bonne bière. Un très beau week-end auquel j’ai hâte d’assister l’an prochain.

Texte: Josée Marcoux

Photos: Cindy Therrien