Interview de DJ Ashba (Guns N’Roses, Sixx:A.M.)

Posted by admin on 12 août 2013 in Interviews |

DJ AshbaGuitariste dans l’un des plus grands groupes de rock de la planète, DJ Ashba a pris de son temps pour répondre aux questions de Daily-Rock. En route pour la Californie…le soleil, la plage, les palmiers…. Un voyage sur la côte ouest, par téléphone.

Interview en Français and English

DR: Salut DJ, comment tu vas?

DA: Salut! Je vais très bien, merci.

 

DR: Bon, alors comme ça vous serez à Montréal dimanche! Qu’attendez-vous le plus en venant au Canada?

DA: Les Canadiens ont toujours été passionnés par ce que l’on fait. Les foules sont géniales et complètement hors de contrôle. On a vraiment hâte de venir et de faire quelques gros concerts !

 

DR: Pendant votre séjour sur le territoire canadien, prendrez-vous le temps de voyager, d’explorer un peu?

DA: Disons que ce sera plutôt rencontrer le plus de monde possible, c’est très important pour moi. Nous vivons pour nos fans! Je veux prendre le temps d’aller à la rencontre de mes fans et de dire bonjour, de discuter.

 

DR: « Hey le Canada, vous allez avoir de gros ennuis » avec le hashtag #ConquertheWorld (#ConquérirleMonde) sur Twitter. Conquérir, vraiment?

DA: Bien sûr que oui, le monde entier même! Mais tu sais, Twitter c’est un outil très important. J’essaie de m’y connecter le plus souvent possible pour parler à mes fans. Je n’ai pas beaucoup de temps libre mais quand j’en ai, j’aime répondre aux messages de mes fans. Leur soutien signifie tellement pour nous, je pense même qu’on a les meilleurs fans au monde. Sans eux, nous ne sommes rien!

 

DR: Quels sont vos sentiments, là maintenant, quant à votre venue au Canada?

DA: À vrai dire, nous sommes très concentrés et excités à l’idée de venir chez vous, de jouer pour nos fans et de donner le meilleur de nous-mêmes. Nous abordons chaque concert comme un nouveau à chaque fois. Nos fans dépensent beaucoup d’argent et nous en sommes bien conscients, c’est pour cela que sur scène, nous donnons toujours 300% de notre personne. C’est tellement excitant d’en parler, pour être honnête, mes valises sont déjà prêtes!

 

DR: Question musique, quand l’inspiration vient, comment décidez-vous d’attribuer celle-ci à tel ou tel groupe?

DA: Je suis compositeur mais aussi producteur donc je fais attention au style. Je mange, je dors et je respire le style ou le groupe pour lequel je suis inspiré. Mes deux groupes – Sixx:A.M. et Guns’n’Roses – sont deux mondes complètement à part. Ce n’est pas difficile pour moi de séparer mon cerveau, ce serait comme peindre en noir et blanc d’un côté et en couleurs de l’autre. Il n’y a aucune chanson de Guns’n’Roses qui ressemblera à une de Sixx:A.M. et inversement.

 

DR: Comment arrivez-vous à coordonner travail musical et travail artistique?

DA: En fait, les deux viennent de mon coeur. Je veux dire que je ne passe pas à mon temps à regarder ce que les autres font. Artistiquement ou musicalement parlant, je ne réussis pas toujours ce que j’entreprends mais la meilleure chose dans l’échec, c’est qu’on peut toujours recommencer, avec toujours plus d’intelligence et de passion.

 

DR: Vous êtes l’homme de nombreux projets, comment faites-vous?

DA: Pour être honnête, j’ai une équipe merveilleuse qui m’entoure. C’est vrai que nous avons plusieurs projets en route : la ligne de vêtements, Ashba Media, le Cirque du Soleil pour lequel nous travaillons… Mais j’adore travailler, je suis un vrai passionné ! Je suis un créateur, j’adore créer, tous les jours…la moitié de mon cerveau est faite pour la musique, l’autre pour l’art et quand nous sommes en tournée, j’aime pouvoir exprimer mon côté artistique et faire des choses qui n’ont rien à voir avec la musique.

 

DR: En parlant de créativité, comment décririez-vous vos projets?

DA: À vrai dire, je m’en fiche qu’ils me rapportent de l’argent. Je ne veux pas nécessairement de l’argent gagné en vendant des vêtements. C’est surtout la création qui me tient à coeur et le fait que les gens aiment porter les vêtements que je crée. C’est quelque chose dont je suis très fier. Quand tu sais que le t-shirt que portent tes fans te sont venus d’une toute petite idée dans ta tête, je veux dire, le succès est déjà là. Peu importe le projet auquel je contribue, je fais très attention à la qualité du travail, je veux que mes fans aient le meilleur qui soit.

DR: Quelle est la meilleure chose dans le fait d’être DJ Ashba?

DA: Honnêtement…quand je m’allonge la nuit et que j’y pense, je me dis que je suis fier de moi. J’ai fait beaucoup d’erreurs dans le passé mais j’ai toujours fait les choses avec mon coeur et je ne regrette absolument rien. J’ai une chance incroyable d’avoir la vie que j’ai et parfois, j’ai du mal à croire que je fais partie d’un des plus grands groupes de rock de la planète. J’essaie toujours d’aller de l’avant et d’être une meilleure personne.

 

DR: Un petit mot pour la fin…?

DS: Il n’y a pas de rêve impossible. Il faut juste travailler dur pour y arriver ! Ce qui compte le plus, c’est de rester proche de ma famille, de mes amis et de mes fans parce qu’en y réfléchissant bien, les choses matérielles ne sont pas importantes. Tu travailles dur, tu gagnes de l’argent et tu t’éclates mais rien – ni même l’argent – ne peut amener un sourire sur le visage de nos fans si on n’y met pas de passion ni d’amour dans ce que l’on fait.

On va juste donner notre maximum à Montréal, on sera à 300%….soyez prêts !

Interview : Marine Lardennois

Well-known for being the guitarist of one of the most famous bands on the planet, DJ Ashba took some time to answer Daily-Rock Quebec. Let’s go straight to sunny California, USA. No, not by plane. Just over the phone!

 

DR: Hi DJ, how are you?

DA: Hi! Well I’m good, thank you.

 

DR: Okay, let’s start this! You guys are going to be in Montreal on Sunday. What are you the most excited about in general in Canada?

DA: The Canadians have always been so passionnate about what we do and the crowds are always awesome and out of control. We are really looking forward to coming over and throwing some big parties!

 

DR: While in Canada, will you take some time to travel around, explore the country?

DA: Well, it’ll be more like meeting as many people as I can, you know, that’s really important to me. We live for the fans! I try to get out, say hi and shake hands.

 

DR: ‘’Hey Canda, here’s some trouble’’ with the hashtag #ConquertheWorld on Twitter. Conquer, really?

DA: Yes! The entire world! But you know, Twitter is important, I try to get on often and talk to the fans as much as I can. I don’t have that much free time but well, when I can take some, I like to reply to the fans. Their support really means the world to me and to the band. We got the greatest fans out there and without them, you know, we are nothing!

 

DR: What are your feelings right now, thinking about coming to Canada?

DA: We are really focused and excited about coming to Canada, play for everybody and just putting on the best shows. We approach every show as a brand new one and we always keep in mind that people spend a lot of money to come and see us, so we really give 300% on stage! And it’s exciting, you know, my bags are packed already!

 

DR: When you are creating new music or have some inspiration coming in, how do you decide for which band that inspiration goes to?

DA: You know, I’m a songwriter, also a producer so I really study the style and I eat, sleep and breathe that style or that band while I am writing for that band. For me, Sixx:A.M. and Guns’n’Roses work two completely separate worlds.

It’s easy for me to separate my brain, it’s like painting black and white versus colors. There’s no Guns’n’Roses’ song  that will ever sound like a Sixx:A.M. song and vice versa.

DR: How do you manage to make your brain work for both music and art?

DA: You know, it comes from my heart. I don’t watch what other people are doing, there is no bulls*it with me. Not everything I do succeeds but the greatest thing about failure is that you can start over, with more intelligence.

 

DR: Since you are basically multitasking all the time, do you have some tips? How do you that?

DA: Well, I have a great group of people that surrounds me and works for me. We have a lot of projects going on; we have the clothing line, Ash Media, Cirque du Soleil… I love to work, that’s my passion. Everyday, I’m a creator, I love to create, you know. Half of my brain is music, the other is art so when I get on tour, it’s nice to do something creative that has nothing to do with music.

 

DR: Talking about creativity, how would you describe your projects? Do you put a lot of passion into them?

DA: I really do. You know, it doesn’t matter if it gives you money…none of that matters! I don’t need the money from the clothes, it’s just about creating stuff that people enjoy wearing and that’s something I’m very proud of it. When I see a fan wearing a t-shirt from the collection, that’s winning. Knowing that this t-shirt has come from a little sparkle in my mind, that’s awesome… There is no money that can buy that! Whatever I put my stamp on, I really do care about the quality, high quality that people enjoy.

 

DR: What is the best thing about being you, DJ Ashba?

DA: Honestly…when I lay down at night, I’m just proud. I made a lot of mistakes but always did things from my heart but I don’t regret any of the mistakes I have made. I have a very blessed life and I pinch myself everyday that I’m in one of the greatest bands in the world. I take a few steps forward and try to be a good person.

 

DR: Final thoughts….?

DA: There is no dream too big to achieve, you know…you just have to work hard to get it! Keep your friends, your family and your fans as close to you as possible because at the end of the end, that’s what really matters, the material things don’t. You work hard, play hard but there’s no amount of money that can bring a smile on our fans’ face. We are going to give 300% to you guys… Montreal, be ready!

Copyright © 2011-2014 All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.0, from BuyNowShop.com.