*****Version française suit l’audio en anglais*****

If you weren’t aware of it, legendary Judas Priest are coming to Kelowna this summer.  Stopping to this BC city with Uriah Heep, another legendary band.
This will be epic, and I am sure there are a lot of head bangers out there that can’t wait to go to the Prospera Place on June 16th.
We got the chance to speak with Ian Hill, bass player of Judas Priest and only original member standing.
Here is the full interview of it as it was aired on April 25th 2019 on the Thorn of ROCK show.
You can see all the dates of the Firepower tour 2019 on their website: http://judaspriest.com

Thorn of ROCK is a radio show aired on www.rock-fm.ca every Thursday night at 7pm pacific time and is brought to you by www.daily-rock.ca

La tournée Firepower de Judas Priest ne s’arrêtera malheureusement pas à Montréal cette année, mais nous avons eu la chance d’interviewer la bassiste du groupe et le seul membre original encore actif de ce groupe légendaire.
Peut-être que le groupe passera par chez vous? Pour le savoir, vous pouvez surveiller les dates de la tournée en visitant leur site internet à l’adresse suivante: http://judaspriest.com
Le groupe sera accompagné pour cette tournée d’une autre formation légendaire, Uriah Heep. Une tournée à ne pas manquer, et Daily-Rock ainsi que Thorn of ROCK seront au rendez-vous à Kelowna le 16 juin prochain.

Voici donc la traduction de cette entrevue.

L’audio complète de l’entrevue est disponible en haut de l’article.

Thorn of ROCK est une émission de radio diffusée tous les jeudis soir sur les ondes de www.rock-fm.ca et est une présentation de www.daily-rock.ca

 

Thorn of ROCK: Tu es sur le point de commencer une grosse tournée avec Uriah Heep. Quelles sont tes premières pensées à propos de cette tournée?

Ian Hill: Je suis très content de partir en tournée avec les Britanniques de Uriah Heep. Nous avons souvent passé beaucoup de temps sur la route ensemble, et évidemment ils ont eux aussi presque 50 ans d’histoire, donc j’ai beaucoup de respect pour eux, et beaucoup d’admiration. Ce sera vraiment une bonne combinaison. Nous sommes des fans.

ToR: Était-ce important pour vous de choisir un groupe britannique pour cette tournée?

IH: Non, pas nécessairement. C’est surtout qu’ils étaient disponibles pour deux mois. Ce qui est rare, car ils sont très occupés. Nous les connaissons depuis tellement longtemps, nous avons un énorme respect pour eux. Ce sera vraiment énorme comme concert.

 

ToR: C’est fou quand on regarde les tournées que vous faites depuis les dernières années. Vous n’avez pas l’air de vouloir ralentir. Qu’est-ce qui fait que Judas Priest est inarrêtable?

IH: Je ne sais pas…..il y a peut-être quelque chose dans l’eau de l’Angleterre? (rires)
Judas Priest a maintenant 50 ans, donc nous faisons ça depuis si longtemps. Il serait un peu bizarre pour tous d’arrêter maintenant. Mais après avoir dit ça, nous aimons tellement ce que nous faisons. C’est notre motivation première. Il n’y a aucune raison d’arrêter. Tant que nous pourrons faire des spectacles de qualité, avec une bonne production nous le ferons. Et si les fans de Priest sont contents, nous le sommes. Il n’y a aucune raison pour nous d’arrêter.

 

ToR: Votre dernier disque Firepower est selon plusieurs critiques et selon plusieurs fans est votre meilleur disque en carrière. Ça doit être plaisant de se faire dire ça encore après 50 ans de carrière non?

IH: Oui ce l’est évidemment. Nous essayons toujours de faire un pas en avant avec chaque album que nous sortons. C’est très important pour nous, car ça nous tient frais et pertinents. Et l’âge des musiciens n’est pas grave si la musique est «up to date». Avec du matériel comme sur Firepower, nous pourrions être un nouveau groupe.
Nous devons certainement faire quelque chose de bien si nous sommes encore là après 50 ans.

 

ToR: La première fois que j’ai vu Judas Priest en spectacle, c’était avec la tournée Opération Rock n Roll avec Alice Cooper, Motorhead, Dangerous Toys et Metal Church. Tu te rappelles de ça?

IH: Je m’en rappelle très bien oui. Nous connaissons Alice Cooper depuis tellement longtemps, et travailler avec Lemmy….. c’était tellement un groupe excellent. Ce fut une grosse perte quand Lemmy est parti. C’était vraiment une bonne tournée.

 

ToR: Tu parlais tantôt d’être toujours pertinent. Penses-tu que Judas Priest pourrait faire de la tournée même n’en sortant pas de la nouvelle musique?

IH: Évidemment que nous pourrions. Le secret c’est de garder un certain temps entre les tournées, mais pas trop, car les fans vont aller voir ailleurs et ne viendront pas à nos spectacles. Il faut donc garder les fans et le band bien vivant. Mais quoi faire entre deux tournées sinon de faire un album non? Tant et aussi longtemps que la créativité est là, nous ferons de la nouvelle musique, et tant que nous pouvons faire des shows de qualité nous en ferons.

 

ToR: Crois-tu que Judas Priest peut se permettre de sortir des sentiers battus sans se mettre à dos leurs fans?

IH: Nous l’avons fait à certaines occasions déjà. C’est vraiment ce qui sort de nous dans le moment, et nous ne nous mettons pas de barrière. L’inspiration du moment en fait. Nous ne nous disons pas qu’il faut faire ceci ou cela. C’est vraiment ce qui sort de nous à un moment précis et nous pouvons tout faire.
Mais c’est une évidence que nous allons avoir du matériel pour Judas Priest, car nous sommes les mêmes à composer la musique. Mais ce n’est rien de conscient, et nous sommes très chanceux que nos fans nous suivent dans ça.

Ce n’est pas que nous ne voulons pas faire d’autres choses, mais nous sommes contents avec ce que nous faisons.

 

ToR: Tu as dit dernièrement que vous aviez beaucoup de chansons déjà prêtes suite aux enregistrements de Firepower.
Assez pour en faire un album déjà où d’autres doivent être faites?

IH: Non, ça prend absolument du nouveau matériel. Le matériel existant est bon, mais ça prend un album qui tient la route du début à la fin. Donc nous ne pourrions pas réellement faire un album seulement avec les rejets de Firepower.  Mais oui, il y a de l’excellent matériel des sessions de Firepower. Peut-être 4 ou 5 nouvelles chansons et ce serait assez? Qui sait.
Nous allons finir cette tournée et nous verrons ce que nous allons faire avec tout ce matériel-là. Une chose à la fois.

 

ToR: Allez-vous faire un jour comme plusieurs groupes une tournée d’adieu?

IH: Ce n’est pas dans les plans non… nous avons essayé de ralentir, mais ça n’a pas l’air de réellement fonctionner….
Nous adorons ce que nous sommes en train de faire, et nous apprécions chaque minute de notre vie. Alors, pourquoi arrêter? Bien sur que l’âge va nous rattraper un jour, mais ce jour n’est pas encore arrivé comme tu peux le constater.
Si les performances et les standards que nous nous sommes fixés baissent, alors oui il sera temps de terminer tout ça, mais comme je dis, ce n’est pas dans les plans à court terme

Entrevue et traduction:
Laurent Lépine

25 avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.