COMPLETE ENGLISH AUDIO VERSION HERE

Que de bonheur de savoir qu’un de mes groupes favoris, The Tea Party, venait à Kamloops en Colombie-Britannique et aussi au Québec pour la tournée Black River Tour.
Je voulais donc en savoir un peu plus sur le groupe qui allait assurer leur première partie partout au pays.

J’ai donc eu le plaisir de m’entretenir avec le batteur du groupe The Proud Sons, Jay Mymryk il y a quelques jours. L’audio complet en anglais est sur l’article, mais j’en ferai un petit résumé en français ici.

Le groupe existe depuis 2012, mais a pris 7 ans avant de sortir son premier EP.  Je me demandais pourquoi un si grand laps de temps entre leur début en tant que groupe et cette sortie, disons tardive. Jay m’explique qu’il y avait bien eu quelques démos par-ci par-là, mais que ce n’est que dernièrement qu’une compagnie de disque leur a offert de faire un album. Ce qui fut fait bien sûr. Et ayant entendu ce disque, je peux moi-même vous le recommander fortement.

Ils ont fait la connaissance des membres de The Tea Party en 2016 où ils avaient eu la chance de faire leur première partie. Ce qui conséquemment leur a donné la chance de bien les connaitre et donc d’être appelé pour la tournée Black River en 2019. Cette tournée sera la plus longue à laquelle ils prendront part depuis le début de leur carrière.

Jay m’explique qu’il espère bien que les fans de The Tea Party seront ouverts au style musical très différent de ce que fait TTP.  Comme d’ailleurs les membres de The Proud Sons a pu mettre leurs différences musicales de côté (certains aiment The Who, d’autres John Mellencamp) pour faire de la musique ensemble.

Il m’explique qu’il a très hâte d’aller au Québec, mais qu’il a encore plus hâte d’aller dans l’Ouest canadien, n’y étant pas allé souvent par le passé. The Tea Party est très populaire à Montréal, et lui disant ce fait, il a très hâte de pouvoir vivre ce moment spécial avec les Montréalais et les Québécois.

Pour ce qui est de sortir prochainement de la nouvelle musique, il ne sait pas encore ce que sont réellement les plans pour le groupe. Et pour être tout à fait honnêtes, ils ne savent pas s’ils vont sortir un disque entier, ou sortir une nouvelle chanson petit à petit en ligne. Il ne sait pas ce qui serait mieux, mais personnellement il aimerait mieux un disque entier, pour en avoir une copie physique. En plus du fait que la chanson Rolling Stone a été enregistrée en 2012… Il serait temps d’enregistrer du nouveau matériel.

Une question me brulait les lèvres depuis que j’avais entendu parler d’eux. Et cette question avait rapport avec leur nom de groupe. The Proud Sons, Rival Sons, The Glorious Sons, Sons of Apollo et Mumford and sons….Pourquoi donc avoir choisi un nom avec le mot Sons pour son groupe.  Il y en avait tellement. La réponse est bien simple. Son père est décédé il y a quelques années, et sur son lit de mort lui a dit: Make me proud son!  Ils ont donc choisi de garder ce nom, bien qu’ils aient eu quelques discussions intra-groupe pour savoir si c’était la bonne chose à faire. Ils ont décidé que oui, et on gardé le nom du groupe intact.

Pour l’entrevue complète, l’audio est disponible également en début d’article.

The Proud Sons, un groupe à découvrir avant d’aller les voir en spectacle avec The Tea Party partout au pays.

Daily-Rock Québec sera sur place à Montréal, Québec, Kamloops, Nanaïmo et Victoria. Et nous avons tous très hâte.

Texte: Laurent Lépine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.