Nerdstock Mtl @ Foufounes Électriques, 07.07.2017

Vendredi dernier, centre-ville de Montréal. Difficile d’attirer une foule quand il y a le Festival de jazz qui se tient en même temps à quelques rues de là, pourtant plus la soirée avançait, plus le bar s’est rempli.

Le Nerdstock Mtl présentait aux Foufounes Électriques une soirée avec des groupes plutôt spéciaux. Des gars avec des chandails à moustache, Capitaine Moustache, d’autres déguisés en gars de la WWF, Wrestlemaniaks. Un groupe qui s’appelle Double Experience ou #2xp (ça en dit long) et un band de «Ned Flanders», les Okilly Dokilly. Une soirée organisée par Shank events & Entertainment et Dungeon Works Productions dans le cadre du Comiccon qui se tenait ce week-end.

Quelques-uns s’étaient même costumés pour l’occasion. Une soirée divertissante pour mon œil et mes oreilles et les gens qui étaient venus assister ont aussi eu l’air d’apprécier. Quatre groupes très différents. Capitaine Moustache, de Montréal, un groupe de super héros qui fait dans le pas mal n’importe quoi, genre Rock-Punk-franco-électro… bref… ils restent mon petit coup de cœur de la soirée! Le deuxième groupe, à défaut d’être des super héros, s’est transformé en lutteurs sortis de mes souvenirs d’enfance avec mon grand-père! Un band de lutteurs qui en étaient à leur première prestation live et qui proposent les thèmes musicaux de la lutte des 30 dernières années, les Wrestlemaniaks.

Le troisième groupe, Double Experience, venant d’Ottawa, se décrivent lui-même comme «nerd rockers». Trois membres, qui font de la emo-pop-punk ou un style qui s’en rapproche. Je dois dire que je suis sortie respirer l’air pendant un moment, la rue Ste-Catherine étant pleine de vie et je suis revenue pour Okilly Dokilly, dernière formation à prendre part au Nerdstock. Un groupe a tendance «Nedal» hardcore, issu de Phoenix, Arizona se sont inspirés des Simpsons, particulièrement de Ned Flanders. J’ai bien aimé, en général, mais j’ai dû partir assez tôt.

À une prochaine rencontre de «nerds»!

Texte et photos: Martine Labonté