The Sheepdogs @ Théâtre Corona, 08.03.2018

Jeudi soir dernier le Théâtre Corona recevait la visite de The Sheepdogs et Sam Coffey and The Iron Lungs en 1ere partie.

Entre le rock et le punk

Le groupe Sam Coffey and The Iron Lungs est de Toronto et leur musique frôle entre le rock et le punk, dès les 1ere notes j’ai embarquer dans leur univers musical, ce qui a aidé c’est le charisme du chanteur. Malgré le peut d’espace mit à leur disposition, chaque musicien occupe bien la scène, surtout le chanteur Sam Coffey, tatouage et veste de jean. Pour une 1ere partie le son était excellent et il y avait de beaux éclairages pour suivre la prestation du groupe, l’un des guitaristes a même sorti une Gibson double manche, ce qui est plutôt rare en 2018. Très bonne prestation de leur part, un groupe à découvrir.

Groupe phare de la scène Indie rock.

Ensuite voici la venue du groupe principal The Sheepdogs, le groupe est basé à Saskatoon, le groupe se définit comme «’ Good Ol’ Fashioned Rock and Roll»’, je ne connaissais pas ce groupe de la Saskatchewan et j’étais surement un des seuls dans la place, car la foule était en liesse quand les lumières se sont éteintes, les musiciens sont apparus avec leur chapeau de cowboys et leur vêtement à paillette, le groupe n’était pas à leur 1ere venu, car ils ont déjà joué au Festival de jazz, 2 apparitions à Osheaga et quelques autres salles de Montréal. Un style un peu moins rapide que Sam Coffey, la scène est occupée par des paravents remplis de feuille, des lumières pour leur éclairage et leur nom en lumière au milieu de tout ça. Ils nous ont offert I’ve Got A Hole Where My Heart Should Be comme 1ere chanson suivit de Saturday Night ,Who? Bad Lieutenant. Au total on a eu 27 chansons pour un total de 1 heure 45.

Merci à Evenko et Greenland Productions de leur invitation.

Texte et photos: Sébastien Jetté