Capitaine Révolte @ Drummondville, 30.09.2017

Century Productions présentait Capitaine Révolte, Malice Loustic, Shirley & On Time samedi dernier à Drummondville. La Sainte Paix était l’endroit désigné pour accueillir tous ces artistes et les nombreux spectateurs.

Nouvellement ouverte en plein centre-ville de Drummondville (depuis le 1er septembre 2016), La Sainte Paix est un endroit de choix pour assister à des spectacles; ambiance chaleureuse, petit stage qui permet d’être vraiment proche des artistes, plusieurs sortes de bières de micro-brasseries, son emplacement facilement accessible pour les gens de l’extérieur et ses évènements variés. Une place vraiment cool pour encourager autant des bands connus que des artistes de la relève. Century Productions a choisi ce pub sympa pour produire la majorité de ses spectacles qui auront lieu cet automne.

On Time fut le premier groupe de la soirée. Ce band fusionne plusieurs styles de musique différents ce qui donne un Rock vraiment bon. Le quatuor a plusieurs influences telles que Primus, Billy Talent et Pink Floyd. C’était un très bon choix de groupe pour performer juste avant Shirley.

Shirley est un band Rock de Montréal. Si vous parcourez leur page Facebook, vous pourrez lire dans la section «à propos»: Du criss de bon rock, voilà! Et ils disent vrai! Ils avaient de l’énergie à revendre et ont littéralement fait lever le party. La chanteuse principale Arianne donne tout un spectacle; elle ne cesse de bouger et chante solidement avec sa voix puissante. C’est une vraie Rockeuse, elle me faisait penser à France d’Amour et Marjo tout en ayant une allure un peu punk. On voit que les membres du groupe trippent vraiment sur leur musique, le fait de performer devant une foule et encore plus de voir les spectateurs et les spectatrices danser avec eux. Ouais, ils sont vraiment énergiques et savent vous donner tout un show. Si vous aimez le bon vieux Rock, Shirley est le band qu’il vous faut aller voir.

Malice Loustic entra en scène vers 22: 00. Nouveau band drummondvillois, si vous étiez présents, vous avez assisté à leur premier spectacle. Après plus d’un an à composer et pratiquer, le 30 septembre dernier était pour eux le jour J.

Mathieu, Philippe, Dany et Matthieu vous proposent des compositions originales, chantées en français. Je qualifierais leur genre musical de Soft Rock franco. Parmi les dix chansons jouées, certaines étaient plus calmes tandis que d’autres étaient plus rapides et brassaient davantage. J’ai bien aimé la présence du banjo, les guitares acoustiques et le fait que les chansons soient en français. Leurs textes nous parlent tantôt d’expériences de vie, de rêves et aussi d’aspirations et d’idéaux avec une touche de plaisanterie et de sarcasme. Ils ont bien choisi leur nom! Travaillant présentement à la mise en ligne d’un extrait sonore, vous pouvez en attendant les suivre via Facebook. La foule attentive a selon moi bien apprécié ce spectacle qui était une très bonne introduction pour Capitaine Révolte qui allait suivre tout de suite après.

Revenu en force en 2013 lors du Rockfest, Capitaine Révolte possède maintenant un nouvel album (leur troisième): Fil d’Arrivée. Ce band formé à Saint-Jean-sur-Richelieu a mis du temps avant de nous offrir du matériel qui allait faire suite à Danse Sociale (2003). Malgré le temps qui s’est écoulé entre les deux productions; leur style est resté le même: mélange de rock, ska et punk rock alternatif avec des textes francophones.

Si tout comme moi vous avez beaucoup aimé Un jour les Taureaux nous mangeront et Danse Sociale, vous aimerez Fil D’arrivée. On pouvait d’ailleurs se le procurer sur place ainsi que plusieurs chandails et camisoles.

La bassiste originale était absente et était remplacée par une autre qui lui ressemblait étrangement! Nous sommes quelques-uns à s’être demandé pendant un moment si c’était Amielle ou non! Le set list était parfait; ils ont survolé les trois albums, le show était parfait; ils ont joué longtemps, la soirée était parfaite; Capitaine a vraiment assuré.

Fred avait-il oublié sa casquette de capitaine quelque part? Le chanteur et guitariste porte souvent une casquette de capitaine lors de ses spectacles, comme le dernier auquel j’ai assisté au café campus le premier avril dernier. Peut-être faisait-il assez chaud pour qu’il la délaisse? La foule s’en est donnée à cœur joie: beaucoup dansaient et s’énervaient sur le plancher de danse.

Pour en apprendre davantage sur les groupes présents ce soir-là et vous tenir au courant des spectacles présentés par Century Productions:

Texte et photos: Josée Marcoux