Charlotte Gainsbourg @ MTELUS, 27.06.2018

Charlotte Gainsbourg, ou «Charlotte la magnifique» même; comme un phœnix qui renaît de ses cendres, la talentueuse Franco-Britannique nous revient (enfin) avec un cinquième album, Rest, des plus étonnants. Une soirée remplie de surprises.

Un départ sur les chapeaux de roue pour la 39e édition du Festival International de Jazz. Avec une première représentation la veille, Charlotte Gainsbourg nous fait l’honneur de revenir pour un deuxième soir, accompagnée d’Aliocha, son bras droit pour la première partie. Malgré son jeune âge, Aliocha a une certaine présence sur scène, confirmée par son duo avec la chanteuse lors de son set. Une introduction sans fioriture.

Cachée entre de grands cadres lumineux, Charlotte Gainsbourg s’assoit au milieu de la scène et se met à l’œuvre, au piano tout d’abord. Les cadres s’illuminent au son des notes plutôt électro, donnant au tout une perspective assez intéressante. Timide lorsqu’elle doit s’adresser au public, sa personnalité prend une toute autre dimension lorsqu’elle se met à chanter, celle qui est capable de démontrer une grande puissance vocale aussi bien que d’avoir la voix douce et légère comme celle d’une enfant. La délicatesse et la fragilité sont des qualités qui lui sont propres, une timidité même pour l’artiste qui n’avait pas produit d’album depuis 6 ans. Un album plein de surprises, en commençant par la composition et les collaborations; Guy-Manuel de Homom-Christo (Daft Punk, ni plus, ni moins), Sebastian ou encore Sir Paul McCartney, qui a composé le titre Songbird In A Cage.

Un album cathartique où elle évoque notamment la disparition brutale de sa sœur, Kate (à qui elle dédie la chanson du même nom) et Lying With You, hommage à «Gainsbarre», Serge Gainsbourg de son vrai nom, sa figure paternelle. Elle terminera la soirée sur Lemon Incest, duo qu’elle avait réalisé avec son père lorsqu’elle était jeune, qui est désormais en total décalage avec son style d’aujourd’hui. Malgré la dureté des paroles, sa voix sait parfaitement transmettre des mélodies rêveuses et c’est là toute sa force. Le talent chez les Gainsbourg, ça se cultive de père en fille.

SETLIST

Lying With You

Ring-a-Ring o’Roses

I’m A Lie

Heaven Can Wait

Songbird In A Cage

Sylvia Says

The Songs That We Sing

Les Crocodiles

Deadly Valentine

Kate

Charlotte For Ever

Rest

Remarkable Day

Les Oxalis

Runaway

Lemon Incest