Devin Townsend Project @ Théâtre Corona, 18.09.2016

Dimanche dernier la tournée de Devin Townsend Project et de Between the Buried and Me à fait un arrêt au théâtre Corona à Montréal. Nous avions droit à une belle programmation de métal progressif, mais dans un sens très large et dans des directions différentes, de ce que peut être le métal.

J’ai malheureusement raté la quasi-totalité du spectacle de Fallujah, groupe de death metal technique. Bien sûr les ponts et les cônes orange m’auront appris à quitter la Rive Sud plus tôt dorénavant. Pour ce qui est de la performance de Fallujah, le peu que j’ai vu m’a semblé assez solide comme groupe. Un bon son de métal avec une petite touche de musique atmosphérique..

C’était la première fois que je voyais le groupe Between the Buried and Me de manière attentive en spectacle. Il y a une foule nombreuse au Corona et pendant l’entracte la foule scande déjà le nom du groupe. Le groupe est venu interpréter son dernier opus Coma Ecliptic, un album qui raconte l’histoire d’un homme dans le coma qui évolue via ses histoires du passé. Dévoilant une scène très élaborée, une énorme batterie, plein d’artifice sur scène, des claviers, etc. bref la scène était embourbée avec peu de place pour se mouvoir. Le band a fait très belle figure devant ses nombreux fans réunis. Une musique très diversifiée, des musiciens qui sont de véritable virtuose. Le groupe produit un métal progressif complexe, mais très bien exécuté. Je ne suis pas fan de BTBAM, j’aime moins le côté parfois plus léger dans leur musique. La plupart des chansons sont souvent du même moule, la plupart du temps des pièces avec des tempos lents, mélodique ensuite des tempos rapide et très métal. J’aime moins ce mélange musical. Le côté «très heavy» de BTBAM me fait vibrer par contre le coté plus lent et plus mélodique me garde sur mon appétit.

Après une longue intermission, histoire d’installer tout le matériel et mettre a niveau la balance de son, nous étions prêts pour monsieur Devin Townsend. Celui-ci nous offre toujours de grand spectacle et sa prestation de dimanche ne fait pas exception à la règle. La soirée commence avec Night dès les premiers instants nous savions que nous allions vivre encore un spectacle époustouflant. Un Devin en grande forme et avec un large sourire, il semblait content d’être avec nous. Si le son au début était un peu «brouillon», après quelques chansons nous avions un son des plus adéquat. Entre chaque chanson, Devin bavarde avec la foule, tout en sourire, il se plait à rigoler avec nous.

Devin Townsend Project nous a encore donné un grand spectacle, autant au point de vue technique musicale que l’énergie débordante de Devin et ses musiciens. Bref un spectacle qu’il ne faut pas manquer, qui fait en sorte que chacune de ses présences a Montréal en fait un incontournable.

Texte: Nicholas Dumont