La version française de l’entrevue suit le lien audio.

Since March 20th, Uli Jon Roth is on tour celebrating his career 50th anniversary.  From the west coast to the east coast, he will make his works with The Scorpions and Electric Sun relive again.
He took the time to speak to Thorn of ROCK and Daily-Rock Quebec about that particular tour, his passion for music and for violin as well as his Sky Guitars.  Here is the chat I had with this guitar virtuoso.
For all the tour dates of the tour and for ticket informations, you can check out his website or his facebook page.

https://www.facebook.com/Uli-Jon-Roth-26843841074/

https://www.ulijonroth.com

 

Depuis le 20 mars dernier, Uli Jon Roth célèbre son 50e anniversaire de carrière en sillonnant les routes de l’Amérique du Nord d’est en ouest. Une célébration d’une carrière très riche, que ce soit avec Scorpions ou avec Electric Sun et même son matériel solo.
Uli Jon Roth a pris le temps de nous parler un brin de ses années avec Scorpions, de sa Sky Guitar, de son amour pour la musique et du violon et de toutes sortes de sujets bien intéressants.

Si l’écoute de l’entrevue intégrale vous intéresse, le lien audio est en haut. Sinon, voici un résumé de mon entretien avec ce virtuose de la guitare.
Pour toutes les dates de la tournée, vous pouvez consulter sa page Facebook et son site internet.

https://www.facebook.com/Uli-Jon-Roth-26843841074/

https://www.ulijonroth.com

 

Thorn of ROCK:
50 ans de carrière…wow.  Il y a plus de 50 ans quand tu as commencé à gratter la guitare, t’imaginais-tu être encore amoureux de cet instrument encore maintenant?

ULI JON ROTH:
Non, pas du tout. Il y a 50 ans, je ne pensais pas si loin. Je ne voulais qu’a jouer de la musique. Je ne pensais jamais en faire une carrière ni même en jouer aussi longtemps. C’est juste arrivé ainsi.

TOR:
Ton spectacle aura 3 segments si j’ai bien compris?

UJR:
Il y aura segments avec un entracte dans le milieu du spectacle, car c’est un spectacle très long.   Le premier segment est plus intense, avec des pièces de virtuose avec ma Sky Guitar. Ensuite la deuxième partie est plus avec de la musique de Electric Sun, et pour terminer il y aura un petit segment acoustique et pour finir en beauté des pièces du début de Scorpions.
Mais il y aura effectivement une 3e partie, mais avant le spectacle. J’inviterai seulement des membres VIP pour assister à une prestation d’un concerto pour guitare d’environ 1 heure. Et ça se fera dans l’après-midi ou en début de soirée.
Je suis très excité de faire ce concerto, car je n’ai pas habituellement la chance de le faire en concert.
J’ai très hâte à tout ça.

TOR:
Était-ce important de toucher à tout les aspects de ta carrière avec cette tournée?

UJR:
Je ne touche pas vraiment à tous les aspects de ma carrière, car je ne peux pas vraiment faire de concertos avec un orchestre dans un bar ou un club. Mais tout le reste est là… les grandes lignes en tout cas.

TOR:
Tu as ta propre guitare qui s’appelle la Sky Guitar. J’ai lu que tu avais conçu cette guitare pour que le son de la guitare se rapproche le plus possible du son du violon.

UJR:
Exactement. C’est ce que je voulais faire avec la Sky Guitar.

TOR:
Et donc….qu’est ce qui ta plait tant dans le violon?

UJR:
C’est une des plus belles choses qu’il y a dans la musique. La musicalité de l’instrument, les émotions que le violon apporte. C’est vraiment le plus bel instrument de musique qui soit. Et la plus belle musique qui soit a été composée pour le violon. J’ai été dès mon jeune âge très attiré par les concertos pour violons, etc…. Brahms, Tchaikovsky, Mendelssohn, Mozart, etc… J’ai étudié tout ça, ce qui m’a emmené à aimer la guitare.

TOR:
Est-ce la musique classique ou la musique Rock qui t’a fait aimer la musique en premier lieu?

UJR:
Ni un ni l’autre….. c’était les Beatles.

TOR:
Les Beatles????

UJR:
Oui… tu peux dire que les Beatles font partie du rock, mais pour moi ce fut les ballades qui m’ont marquée. Les mélodies, les harmonies, etc.  C’était bien avant d’avoir pris ma première guitare. C’est ce qui m’a allumé avant tout. Ça m’a donné de bonnes bases pour commencer.

TOR:
Et pourquoi avoir choisi la guitare au lieu du violon?

UJR:
J’ai commencé avec la trompette, ensuite la basse pour enfin faire le saut rapidement à la guitare électrique. Je ne connaissais pas vraiment le violon au début. Je l’ai été plus tard, alors voilà pourquoi le violon n’était pas mon premier choix. La guitare m’a attiré, car j’aimais la sonorité et j’aimais les émotions qu’elle m’apportait.

TOR:
Avant de fonder Electric Sun tu étais dans Scorpions. Est-ce que Electric Sun était déjà dans ta tête pendant ton séjour avec Scorpions?

UJR:
Oui, beaucoup même. Je composais beaucoup de musique pendant mon séjour avec Scorpions et je savais que la musique que je composais n’était pas dans le créneau de Scorpions. C’était donc la principale raison pour laquelle j’ai quitté Scorpions. Ce n’était pas non plus de la musique commerciale, donc je savais que je ne jouais pas au même niveau qu’eux. Mais c’était où mon esprit était dans ce temps-là, tu sais….

TOR:
Ta vie aurait changé certainement si tu étais resté avec eux non?

UJR:
Bien sûr!!! Et ça aurait bien pu arriver, car j’ai quitté de mon propre gré. Plusieurs personnes m’encourageaient à rester avec eux tout en faisant des albums solos. Maintenant je pourrais le faire, mais auparavant je ne voyais pas comment faire les deux en même temps, je me devais d’avoir mon attention à 100 % pour Electric Sun. Je n’avais pas vraiment le choix donc.

TOR:
Mais la véritable question que je voulais te poser était: qu’aurait été Scorpions avec toi maintenant?

UJR:
C’est évident que Rudolf(Schenker) aurait quand même composé des classiques comme Rock you like a hurricane et moi les solos, mais j’aurais évidemment composé plus de chansons du style Sails of Charon. Le parcours et le succès de Scorpions était tracé d’avance. J’aurais pu travailler sur Electric Sun et faire de la musique commerciale avec les Scorpions sans problème.

 

TOR:
Ce que j’aime de Scorpions c’est que même avec leur énorme succès ils continuent de sortir tout de même du nouveau matériel. Écoutes-tu le nouveau matériel et est-ce que tu y mets ta touche personnelle dans ta tête?

UJR:
Oui j’ai écouté le nouveau matériel et il est vrai que c’est excellent. Avec moi ça aurait sûrement sonné différemment, mais tout de même en gardant la touche du groupe. Klaus(Meine) a tellement une voix reconnaissable parmi les autres, tu sais?

TOR:
Tu as fait partie avec Joe Satriani et John Pettrucci du G3 il y a quelques années et Satriani a dit de toi que tu étais le meilleur guitariste de tout ceux qui y ont participé. Comment prends-tu ce compliment?

UJR:
Je ne sais pas comment prendre ce compliment….mais c’est très plaisant d’être reconnu par d’autres guitaristes évidemment.

TOR:
Si tu revenais à tes 13 ans, choisirais-tu le violon à la place de la guitare?
UJR:
Non, pas du tout. La guitare est ma destinée. Le violon n’est pour moi plus une histoire d’amour magique. La différence entre les deux est que la guitare n’a pas été explorée à son plein potentiel encore. Mais le violon oui. Alors j’aime mieux explorer les nouvelles facettes de la guitare. Il n’y a plus rien a découvrir du violon. Son histoire à des centaines d’années comparativement à la guitare électrique qui n’en a qu’une soixantaine. Il y a encore tellement de choses à découvrir de la guitare électrique. Il y a toujours des idées qui me viennent en tête.

TOR:
Te vois-tu arrêter la guitare un jour?

UJR:
Arrêter? JAMAIS! Peut-être si je tombe raide mort peut-être, mais arrêter d’en jouer, jamais. Tant que j’aurai les capacités d’en jouer, j’en jouerai.

TOR:
Nous irons donc te voir le 1er avril à Vancouver et partout à travers l’Amérique du Nord ce printemps. Et merci beaucoup de m’avoir donné ce temps.

UJR:
Nous serons partout au Canada en effet. Nous aurons bien du plaisir. C» est moi qui te remercie et merci à toi.

Entrevue et traduction: Laurent Lépine pour Thorn of ROCK et Daily-Rock Québec.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.