Simple Plan @ Québec, 19.09.2017

La soirée commence avec une bande de groupies impatientes de voir le «band» tant attendu, Simple Plan! Dans la petite salle de théâtre du Capitol, il n’y avait presque plus de place pour circuler tellement elle était bondée, même allant jusqu’au balcon du haut! Mais pour patienter, 3 groupes ont fait leur apparition sur scène.

Le premier du nom de The Bottom Line on fait danser et bouger la foule plus que n’importe quelle première partie de la soirée. À mon avis, c’est le groupe qui aurait dû se retrouver juste avant Simple plan, car il avait de l’énergie à revendre et il savait comment faire lever la foule! Avec une apparition de Pierre Bouvier au drum, les membres ont fait tourner des têtes lors de la 3e chanson de leur prestation.

Vient ensuite Selfish Things. Un groupe dont je ne connaissais pas l’existence, mais qui en 30 minutes a fait monter en moi le désir de les connaitre davantage. La façon dont le chanteur bougeait sur scène captivait toute l’attention du public. D’une manière agressive, mais émotive, il occupait toute la scène sans gêne face aux autres membres du groupe. Je leur souhaite de se faire connaître davantage, car après avoir vu leur courte prestation, je peux vous dire qu’il le mérite!

Courage My Love sont les suivants à monter sur scène avec un «set up» assez simple qui accueillait un groupe formé de trois membres, dont des jumelles et un bassiste. Malheureusement, je n’ai rien de positif à dire à propos d’eux. Le son était de mauvaise qualité et on avait du mal à comprendre la chanteuse, Mercedes Arn-Horn qui essayait malgré tout de donner du dynamisme à sa prestation. La basse était beaucoup trop forte et enterrait les voix de Mercedes et Phoenix Arn-Horn. Le bassiste Brandon Lockwood était le seul à faire lever la foule avec son énergie débordante. Il n’a littéralement pas arrêté de bouger pendant les 30 minutes!

Simple Plan sait comment se faire envier. C’est après un entracte de presque une heure que les lumières s’éteignent soudainement sous les cris et applaudissements de la foule. Avec une entrée dynamique comme ils en ont l’habitude, le show avait pour but de faire hommage à leur album No Pads, No Helmets… Just Balls qui est aussi le nom de leur tournée. Toutes les chansons présentes sur l’album ont été jouées par le groupe avec quelques ajouts comme Jet Lag, Crazy et pour finir le classique Welcome To My Life. Malgré un public très accueillant, j’avais l’impression que la formation Simple Plan manquait un peu d’énergie si je compare à leur spectacle au Centre Vidéotron en mars dernier. Ceci est peut-être dû au manque d’espace dont ils disposaient sur la scène, ça n’a pas empêché Pierre de faire un bond face à la foule pour donner l’occasion aux fans de le voir de beaucoup plus près! Pendant la chanson I’m Addicted To You on a pu entendre la voix de toutes les personnes présentes qui chantaient en chœur les paroles tellement entraînantes de ce classique populaire de 2002. Comme à leur habitude, ils en profitent pour glisser un mot au public et faire quelques blagues entre eux avant d’enchaîner de plus belle avec d’autres de leurs chansons tant appréciées. Haute en nostalgie, cette soirée restera gravée dans la mémoire de centaines de personnes!

Texte et photos: Anouk St-Vincent