Stray From The Path @ Québec, 15.09.2017

Ce fût une soirée mouvementée à la salle Multi de Québec. Cinq groupes hardcore on fait leur prestation sur la scène, le premier du nom de Boundaries, suivie de Gideon, Counterparts, Comeback Kid et finalement la tête d’affiche, Stray From The Path. La petite salle était bondée de monde prêt à se bousculer au son de la musique agressive, mais tellement défoulante.

Boundaries est un groupe local qui a eu la chance de faire la première partie de cette soirée. Les gens ont eu l’air de bien apprécier malgré le fait que la salle était loin d’être remplie. Les membres du groupe ont essayé de faire bouger la foule, mais ceux-ci sont restés timides malgré les efforts du chanteur en vain.

Au tour de Gideon de faire apparition sur scène. Même chose que pour le premier, la foule était hésitante à aller dans le mush pit et de se bousculer, par contre la salle commençait à devenir pleine et on sentait que le deuxième groupe avait plus d’expérience que le premier.

Plus la soirée avançait, plus les groupes mettaient de l’énergie sur scène, et plus les spectateurs étaient enthousiastes. Counterparts est en troisième, et l’ambiance commençait à lever. Le pit devenait rempli et quelques téméraires sont même allé courir sur scène pour se jeter dans le public, une ambiance déchaînée régnait. Ils en ont même profité pour faire la promotion de leur nouvel album qui sortira très prochainement sois le 22 septembre.

Le band n’ayant pas encore commencé que le public commence à se pousser et s’agiter, Comeback Kid commence leur show avec un public prêt à faire la fête. Ce groupe originaire de Winnipeg sait comment enflammer la salle. Merci à CBK d’avoir bien réchauffé la salle avant l’arrivée du groupe tant attendu!

Finalement sans faire attendre leurs fans, Stray From The Path fait leur entrée sur scène. Ambiance très dark avec peu d’éclairage, le public avait l’air comblé et excité en voyant Andrew Dijorio chanter avec autant de puissance et d’énergie. Andrew ne s’est pas gêné pour parler à son public et souhaiter la bienvenue à tout le monde, sans oublier de dire que le racisme était la seule chose défendue dans ses spectacles. Une attention appréciée de tout le monde présent à cette soirée. Malgré une prestation assez courte, les fans en ont eu pour leur argent, en effet le groupe enchaînait les chansons une à la suite de l’autre et tout le monde était incontrôlable. Même avec son air indifférent on a pu sentir qu’il était heureux de faire une prestation devant les Québécois présents. Si on a envie de se défouler, et aller voir un show qui en vaut la peine, je recommande d’aller voir Stray From The Path pour tous les amateurs de hardcore!

Texte et photos: Anouk St-Vincent