Three Days Grace, Trois-Rivières, troisième fois… it’s never too late!

29 juin 2018, Festivoix de Trois-Rivières. Soirée chaude et parfaite sur la rive nord de notre Saint-Laurent. Pour la troisième fois de ma vie j’ai eu l’occasion de voir, entendre et vibrer au son puissant d’un show de Three Days Grace. Le chiffre 3 semble être chanceux, du moindre c’est le bon pour l’occasion.

Pour un show rock en plein air on ne peut être mieux servi. J’ai été un privilégié parmi une foule investie et imprégnée… j’étais dans la troisième rangée. Tous semblaient connaitre les paroles qui reflètent la réalité humaine sous plusieurs facettes. Pour ceux qui connaissent ce groupe ontarien qui évolue depuis plus de 20 ans, on peut dire que 3DG sont eux aussi investis. Leurs textes nous emmènent à se regarder, accepter que la vie a des hauts et des bas, et que par-dessus tout, on se doit d’être humain avec des émotions et l’espoir que la vie vaut la peine d’être vécu… it’s«Never Too Late».

Chaque fois, ce groupe me percute par leur authenticité et leur intensité. Le chanteur se liait à la foule avec son regard perçant qui transcendait les paroles telles que Pain, Human Race et The Real You. Le guitariste pour sa part nous hypnotisait dans son personnage au regard qui fixe l’âme d’un hochement de tête. Le bassiste et le drummer eux, étaient vraiment déchainés et complètement en symbiose avec leurs instruments qui poussait le rythme avec une précision chirurgicale. Leur musique était magnétique au point que des dizaines, voire des centaines de milliers de papillons de nuit s’étaient invités sur scène.

La qualité sonore pour un show extérieur était en qualité de haut niveau. Bravo les techs! Mon abdomen résonnait au son des puissantes percussions alors que du même coup, chaque parole était claire et définie. Du vrai hi-fi en plein air.

Et que dire du site.  Un mot à dire de ce festival: BRAVO!!! Trois-Rivières est une ville qui a misé sur un fort marketing et qui livre la marchandise. Pour ma première fois à ce festival, je suis impressionné par une organisation qui, à mon avis, invite à y revenir. Alors pour ceux et celles qui n’y étaient pas, imaginez un groupe rock ayant vendu plus de 6 millions d’exemplaires se livrer corps et âme dans cette atmosphère parfaite. Voilà ce qu’était le show de 3 DG au Festivoix de 3 R… un show parfait!

Texte: Éric Gagnon