Birds Of Bellwoods @ Québec, 12.10.2017

C’est à l’Anti Bar et Spectacle que deux groupes torontois ont réchauffés la salle de la nuit du 12 octobre. Le premier à monter sur scène se nomme The Pick Brothers Band. Formé de trois frères, Jeremiah, Gabriel et Casey Pick, la formation à un genre assez rock avec une touche de «soul». Ils ont ajouté trois musiciens pour leur tournée, dont un tromboniste, une saxophoniste et un trompettiste. Avec six musiciens l’espace sur scène devenait restreint, mais chacun d’eux se sont bien approprié leur territoire et malgré le manque de place personne ne se marchait sur les pieds. J’aurais aimé entendre la voix des chanteurs plus clairement pendant leur performance, mais avec une petite salle comme celle de l’Anti, ils se sont bien débrouillés. C’est seulement dommage que la salle ne fût pas remplie, car le groupe déborde de talent et gagne à se faire connaître partout au Québec.

Après la performance dynamique de The Pick Brothers Band, Birds Of Bellwoods font leur apparition. Tous les membres du band sont très charismatiques et charmeurs. Je les ai surpris à faire des clins d’œil et des regards à certaines jeunes femmes dans la salle qui semblait bien apprécier l’attention que les musiciens leur donnaient. Encore une fois, on retrouvait des instruments méconnus de la scène avec un genre rock. Stephen Joffe, le chanteur, jouait d’une mandoline. Alors que pour remplacer la bass, Kintaro Akiyama jouait la contrebasse et Chris Blades avait son banjo et l’échangeait parfois avec sa guitare électrique. Une chose est certaine, ces instruments s’harmonisaient parfaitement avec leur genre musical. Contrairement à leurs albums, sur scène le côté rock prend beaucoup plus le dessus. Si je compare à l’ambiance très décontractée, relaxe et mélodieuse de leurs enregistrements, je préfère de loin leur côté rockeur et bête de scène comme ils ont démontrés jeudi dernier. La formation a joué plusieurs de leurs succès tels que Catching Up, Kiss me, et A year Ago tiré de leur album Victoria sorti le 23 septembre dernier. J’étais assez déçu pour le groupe de voir à quel point la salle n’était pas bondée, par contre, les spectateurs étaient tous captivés devant le talent de Birds Of Bellwoods qui a joué comme s’ils étaient devant une foule de mille personnes. Je conseille à quiconque d’aller encourager ces cinq musiciens talentueux à leur prochain spectacle au Québec, vous ne serez pas déçu!

Texte et photos: Anouk St-Vincent