Sonata Arctica @ Québec, 01.04.2016

Sonata Arctica… réchauffe Québec!

Vendredi dernier s’amenait la formation Sonata Arctica dans la capitale nationale, et non, ce n’était pas un poisson d’avril!! Une bonne foule se présenta à L’Impérial Bell, fraîchement repeint et bleu à souhait! Un groupe bien de chez nous ouvri la soirée, à notre grande fierté, Mr Weather. Bien que plusieurs billets étaient encore disponibles, la formation sut attirer ses plus grands fans et des curieux.

M. Weather débuta en force sous les applaudissements de leurs supporters locaux. Je dois avouer que je ne les connaissais pas… mais je ne fus pas déçue!! Ils entamèrent leurs compositions avec force et énergie. La qualité musicale de leurs solos et les sections instrumentales de leurs chansons me firent hocher de la tête et taper du pied à leur rythme. Très locace et entrain à nous faire participer, le quatuor formé du chanteur/guitariste Gabriel Drolet-Pollok, des guitariste et bassiste Thomas Vital et Alex Turcotte, sans oublier le batteur Dominic Gaumond, m’a grandement impressionné et vaut un prochain détour dans le centre-ville pour moi!

Sous les cris d’impatience mêlés à de l’excitation, la formation finlandaise Sonata Arctica conquit la scène dès les premières notes de The Wolves Die Young. En tournée depuis 6 semaines, et Québec étant dans les 3 dernières dates, suis-je la seule à avoir remarquée une légère fatigue chez nos chers musiciens? Après 2 petites interventions de causeries de la part de Tony Kakko, le groupe enchaîna rapidement les titres un à la suite de l’autre. Offrant entre autres Blood, Fullmoon et I Have a Right, le groupe attira les voix du public pour entonner plusieurs chœurs et couplets. Énergique par moment, plus calme et stagnant dans le creux de cette montagne russe que fut leur prestation de 14 chansons, incluant le rappel, le groupe réussit sans problème à combler leurs fans, malgré que j’en aurais pris un peu plus!

Texte: Marie-pier Faucher Bégin

Merci à Sébastien Dion pour la photo