DOH @ Petit Campus, 10.02.2017

Jaune Prodz nous présentais une soirée rock n’ roll vendredi dernier au Petit Campus.

Dizzygoth est un sideproject des jumeaux Daniel et Oscar Souto d’Anonymus. Ce groupe est plus rock de ce qu’ils font avec leurs autres groupes, Oscar chante avec une voix plus claire, sans cri et qui nous permet de voir un autre côté de lui. À leur entrée sur scène une petite foule s’était déplacée, peut-être à cause du froid, mais au fur et à mesure la salle ce remplir de métalleux fier d’encourager la scène locale. On a eu droit à un cover de Kiss avec Deuce et ils ont même fait les miniques qui venaient avec, pour finir la soirée on a eu droit à une reprise de Ray Charles.

Pour le deuxième groupe de la soirée on a droit à Wild Call qui a dans leurs rangs, nul autre qu’Oscar Souto à la basse, Jef Fortin l’autre guitariste d’Anonymus, Chris Fortin, Dany Lalonde et la très jolie et charismatique Ariane Coutu. Le groupe fait dans le rock que beaucoup de monde devrait découvrir au lieu d’encourager un comeback de groupe qui «A du ressentiment dans le sang». De très bons musiciens et une chanteuse qui valent vraiment le détour.

Avant la tête d’affiche on a pu voir Easy Aces un band qui s’inspire de la musique des années 80 avec un goût du jour. Pour cette soirée ils ont fait appel au bassiste des Pistolets Rose. Le chanteur aime surement les Doors et The Cult, car on voit les mimiques de ces chanteurs de ces 2 groupes. Blue tatoo était vraiment un hymne au glam rock des années 80. Le guitariste est surement un émule de Nikki Sixx de Motley Crue avec son style vestimentaire. Une autre belle découverte avec leur rock n’ roll.

Pour finir cette soirée Jaunes Prodz nous a sorti DOH. D’après les dires du chanteur, le groupe n’avait pas joué depuis 3 ans et cela n’a pas paru dans leur jeu. Chaque musicien avait son propre look des années 80 et le chanteur lui droit sorti de la lutte WWE et il a même fait une prise de lutte à la Hulk Hogan sur le pied de son micro. Ce fut le groupe le plus métal de la soirée. Ce fut une belle découverte de ma part, je ne connaissais pas ce groupe et j’ai embarqué dès les premières notes de leur set.

Merci à Jaune Prodz de leur invitation et on se revoit le 10 mars pour le lancement de Smirking Revenge.

Texte et photos: Sébastien Jetté