Alestorm @ Théâtre Corona, 20.03.2017

Lundi 20 mars le groupe métal Alestorm se produisait au Corona. Ce spectacle devait avoir lieu le 7 octobre, mais la tournée canadienne du groupe avait été annulée dû à un problème de visa.
Le premier groupe a monté sur scène est: Distoriam. Ce groupe métal d’origine montréalaise propose une musique folklorique et festive. Ils arborent un look pirate viking. Les cinq membres du groupe semblent bien s’amuser sur scène et leur joie est contagieuse. Ils font même du «headbanging» synchronisé. On a pu profiter de la venue de leur nouveau guitariste. Avant même la fin de la première partie, la salle était pratiquement pleine. Profitant de la situation le chanteur propose à la salle de faire un wall of death et une nouvelle chanson.

Le band a joué la toute première chanson qu’il a composée, mais qui n’a été jamais lancé sur un album. Aether Realm se décrit comme un groupe de «Vikings crashing your house party» et c’est une bonne description, car dès les premières notes la foule embarque tout de suite, en voyant le chanteur se lancer partout et se faire aller les cheveux comme un fou en cage. Sa manière d’être sur scène ressemble tellement à celle de Sebastian Bach, il pourrait être son le fils spirituel. Un des membres de Distoriam est venu remplacer le chanteur pendant que celui-ci faisait du body surfing. Le chanteur de Alestorm est ainsi venu faire les voix avec le groupe. Vraiment un groupe à découvrir.

Pour terminer cette soirée festive la tête d’affiche: Alestorm, le groupe était très attendu par le fan, car le Corona affichait complet. La scène était épurée et comme arrière-plan on avait une affiche avec le logo du groupe et deux têtes d’oies avec des corps de banane. Dès l’arrivé des membres la foule c’est mise à crier et sauter, ils nous ont balancé en partant keelhauled, over the seas mais aussitôt le début de magnetic north on savait qu’on allait passer une belle soirée. Même un ballon de plage s’est invité à ce gros party, le chanteur avec son kilt nous montra ce qui se cachait en dessous, on a eu une nouvelle chanson de leur répertoire sous le nom de Mexico. Il aime bien boire la bière, même le serveur de la salle lui en donne une et peu de temps après un body surfer accrocha ce même serveur et fit tomber sa caisse de bière dans la foule. Pour terminer cette soirée la chanson Drink fait lever le plafond du Corona tellement la foule chantait et sautait. Au rappel le technicien est venu se joindre au groupe en jouant de la guitare acoustique.

Texte: Annie Rochefort

Photos: Sébastien Jetté