Comment bien commencer une tournée que de venir dans la Capitale Nationale voir des fans de metal dévoués et énergiques. C’est ce que Children of Bodom a fait le 13 mars dernier sur les planches de l’Impérial Bell. Accompagnée des groupes Swallow the Sun, Wolfheart et Summoner’s Circle, la formation finlandaise venait offrir en prestation les chansons de leur dernier album Hexed.

C’est avec Summoner’s Circle que la soirée débuta alors qu’un membre de l’audience se fit «trancher la gorge» par le chanteur, laissant une traînée rouge couler sous les premières notes d’ouverture. La formation d’epic metal présenta une performance aux tendances théâtrales avec leurs costumes et maquillages, maintenant jusqu’au bout leurs personnages sombres. Enchaînant leurs compositions sous les applaudissements de la foule, la deuxième formation vint leur succéder avec force.

Wolfheart attira plusieurs fans bien heureux de les voir au Québec. Originaire de la Finlande aussi, le groupe performa sous l’énergie de la foule qui se fit sentir alors que les premiers mosh pit de la soirée réchauffa le parterre. Parcourant les titres de leurs quatre albums, Wolfheart n’offrit qu’un prochain rendez-vous à leurs fans québécois.

La cadence ralentit avec Swallow the Sun, aussi originaire de Finlande. Ce groupe de death metal mélodique enchaîna leurs chansons sous l’oreille attentive des spectateurs. Malgré que leur performance fut intéressante et que la musique était réellement bonne, cet écart d’énergie me fit un drôle d’effet tout juste avant que Children of Bodom vienne prendre place sur scène

À peine la dernière première partie ait-elle quitté la scène que la foule scandait le nom de la tête d’affiche. C’est avec Sixpounder que la formation ouvrit le bal sous les cris et applaudissements de leurs fans prêts à bouger. Alexi, le chanteur, ne manqua point de souligner que Québec était leur premier arrêt avec la tournée nord-américaine de Hexed et qu’il n’aurait pas pu mieux choisir.

Des titres tels que Under Grass and Clover et This Road de leur nouvel album firent partie de la set list, mais aussi In Your Face, Hate me! et, comme rappel, Downfall.

Photos: Felipe Cheechoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.