Le party de l’été à Québec était assurément la Vibe Corona – Flo Rida ce samedi à la Baie de Beauport.

La Baie de Beauport nous recevait, ce samedi 20 juillet, pour une journée estivale incroyable. En effet, on pouvait entrer sur le site dès 13h00 pour commencer le party qui allait continuer jusqu’à 23h00.

C’est sous un soleil plombant et une température ressentie allant jusqu’à 40°C qu’on a pu profiter de l’été en écoutant des prestations musicales entraînantes. On pouvait aussi se rafraichir dans les jeux d’eau ou faire du kayak, du paddle board et du kitesurf. En après-midi, DJ Phranco était le premier à monter sur la scène. Il a ensuite été suivi de Sara Diamond puis de Maestronautes. Déjà, l’ambiance festive se faisait sentir.

Kingdom Street, un duo à découvrir

Dès 17:00, Kingdom Street, un duo électro-pop de Québec, est monté sur scène pour faire la première partie de Flo Rida. Le couple de musiciens formé de Pamela Lajoie et de Patrick Donovan, était prêt à faire lever le party accompagné de Jean-Félix Nolet aux percussions, de Olivier Amyot-Ladouceur à la basse, du DJ Francis Raymond et de quatre danseuses, de quoi bien remplir la scène.

Pamela Lajoie est une chanteuse qui est déjà bien connue du Québec puisque ses chansons en solo ont longtemps fait partie du Top Franco à Musique Plus. Fidèle à elle-même, son allure toujours très stylée, son énergie contagieuse et sa magnifique voix claire et puissante étaient au rendez-vous, attirant rapidement le public vers la scène. Parallèlement, Patrick Donovan, un réalisateur musical, en a également mis plein la vue avec son charisme, sa voix contrastante avec celle de Pamela et ses talents incroyables à la guitare. Pour une première prestation en tant que Kingdom Street, ils ont réussi à monter un excellent spectacle qui s’est montré à la hauteur de l’événement.

Le duo a commencé sa prestation en nous présentant plusieurs de leurs chansons, dont Angels Can Wait et I’m Sorry qu’ils ont adaptées à l’ambiance de beach party en les parsemant de Dubstep. La chaleur était si intense que lorsque les danseuses se sont armées de fusil à eaux, c’est à coeur joie qu’on profitait du peu de fraicheur qu’on pouvait avoir. Kingdom Street ont ensuite interprété différentes chansons dont Another One Bites The Dust, de Queen, Enter Sandman, de Metallica (dont le batteur était si excité qu’il jouait debout derrière sa batterie), Sweet Child O’ Mine, de Guns N’ Roses, Old Town Road, de Lil Nas X, et Informer de Snow. Le groupe a également continué avec ses singles Slowly Dancing, Do Want You Want et Love à donner. Kingdom Street a su mettre l’ambiance et faire danser la foule, tout était alors prêt pour l’arrivée de Flo Rida. Plusieurs bateaux s’étaient également approchés de la berge pour pouvoir profiter du spectacle qui allait bientôt commencer.

Flo Rida

Ensuite, dès 18h00, l’arrivée de Flo Rida a su donner un autre niveau au party en nous jouant ses plus grands succès qu’on chantait à tue-tête, probablement avec un brin de nostalgie. Accompagné d’excellentes danseuses et de ses musiciens préférés, lui aussi avait envie de faire le party à Québec et il nous l’a clairement fait sentir. En effet, c’était la fête de son bassiste et il ne s’est pas retenu pour le lui rappeler à chaque occasion qui s’est présentée à lui en offrant bière et shot au Birthday Boy.

De plus, deux Official Wild Ones, danseuses officielles de Flo Rida, étaient présentes sur scène. Elles ne se sont pas gênées pour arroser tout le monde de champagne. Même les photographes n’ont pas été épargnés, ils se sont alors mis à courir pour fuir la pluie de mousseux déferlant sur eux. Une des danseuses nous a impressionnées en tournant sur elle-même et terminant, tout en souplesse, par un grand écart. Commençant le spectacle avec Good Feeling suivi de Right Round, tout le monde dansait et chantait. Même les fans les plus discrets, à l’arrière de la foule, se laissaient entraîner par la musique. Flo Rida n’a assurément laissé personne indifférent.

Flo Rida, très proche de son public

Évidemment, Flo Rida sait comment faire le party et c’est en nous ayant sur la scène à ses côtés. Il a d’abord fait monter plusieurs demoiselles sur scène pour danser avec lui. Puis, c’était au tour des messieurs et d’un garçon. Le petit garçon s’est aussitôt fait offrir un micro et il s’en est donné à coeur joie. La foule criait alors plus fort que jamais pour encourager le garçon qui agissait déjà comme une rock star. De plus, à plusieurs occasions, le chanteur s’est promené dans la foule sur les épaules de son garde du corps. Il est même descendu de ses épaules pour danser sur sa musique entourée de ses fans surexcités.

Welcome to Québec

En Bref, la prestation de Flo Rida était très attendue et tous étaient satisfaits d’entendre une douzaine de ses plus gros succès. En effet, on a pu sauter et chanter, sur les airs de Low, Club Can’t Handle Me et Wild Ones. Flo Rida a même adapté certains de ses refrains « Can you blow my whistle Québec » ou encore, « Welcome to Québec ». Avec plus d’un million d’albums vendus, les fans de Flo Rida étaient nombreux et assurément ravis de l’expérience.

Encore plus de spectacles

Pour continuer le party, Shortcut & Ryan Stevenson sont ensuite montés sur scène. Puis, c’était au tour du DJ Max E de maintenir l’ambiance. Finalement, la soirée c’est terminé avec DJ Turner. Merci à la Vibe Corona, Gestev et la Baie de Beauport pour l’organisation de cet événement! C’était le party estival à ne pas manquer cet été à Québec.

Photos:Felipe Cheechoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.