Jour 4 du Festivent | Weezer | 03.08.2019

Mort rose

Pour la quatrième journée de la 37e édition du Festivent de Lévis, Mort Rose faisait la première partie de Weezer. Le groupe montréalais, formé de quatre musiciens, avait l’occasion de nous présenter leurs chansons blues rock francophones. Parmi les chansons qu’ils nous ont présentées, on note Mots d’amour, Magazine et La femme flamme. Ils nous ont également présenté You Wish, une chanson rock qui sortira en septembre.

Vers la moitié du spectacle, le batteur, Marc Cool, a attrapé une guitare et a rejoint ses chums à l’avant de la scène pour jouer deux chansons. Malgré un petit problème technique d’ajustement de l’instrument, j’ai particulièrement apprécié la deuxième partie du spectacle. Les membres du boys band étaient alors plus à l’aise et ils semblaient vraiment avoir du plaisir à jouer. Les pas de danse jazzy du chanteur et les sourires complices entre les membres du groupe reflétaient bien l’essence de leur musique. Ainsi, le groupe de musiciens attachant a pu nous partager avec humour leurs chansons sur le thème de l’amour. Ils ont également annoncé la sortie de leur nouvel album qui est prévu pour le début de l’année prochaine. Finalement, eux aussi avaient hâte d’assister à Weezer qui était sur le point de nous présenter une foule de classiques.

Weezer

Le parc Champigny était enfin bien rempli lorsque les membres de Weezer ont fait leur entrée sur scène au Festivent. Pour commencer le spectacle en force, ils nous ont joué Buddy Holly suivit par My Name Is Jonas. L’intensité du public a su atteindre le groupe qui a voulu nous rendre la pareille en ayant une belle énergie sur scène. À plusieurs reprises, le chanteur nous laissait la place et arrêtait la musique pour nous entendre chanter. On se surprenait alors à réaliser à quel point nous chantions fort pour les accompagner. Island In The Sun en était un bon exemple. La participation incroyable de la foule a amené le chanteur à dire, d’un ton honnête : « Vous êtes un public fantastique ».

Évidemment, Weezer nous a joué des classiques tels que Africa, Berverly Hills, Pork And Beans et Hash Pipe. Les admirateurs étaient d’autant plus ravis lorsqu’ils ont inséré un rift de Green Day, Longview, au centre de Happy Together de The Turtles. Il faut également souligner la présence de la belle Stratocaster pleine d’autocollants que Rivers Cuomo utilise pour jouer I Want You To. Tant qu’à parler de guitare, l’incroyable Telecaster en rosewood de Brian Bell, le guitariste, n’est pas passé inaperçu non plus.

En rappel, nous avons eu droit à une version a cappella de Buddy Holly (version barbershop). Toutefois, le son n’était pas assez fort et le public enterrait les musiciens à plusieurs reprises. Ceux-ci devaient alors attendre qu’on se calme un peu avant de pouvoir reprendre. Pour terminer, ils ont joué Say It Ain’t So, encore une fois accompagner du public qu’on pouvait entendre presque autant que le groupe. En bref, c’était un spectacle fantastique ayant fait le bonheur de tous les festivaliers présent au Festivent de Lévis et des musiciens.

Photos:Felipe Cheechoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.