Entrevue avec La Chicane

DES ALLURES DE TAPIS ROUGE

C’est sous des allures de tapis rouge que le public a fait son entrée dans le Club Soda. Dès l’accueil, nous avions la possibilité de faire une dégustation de la bière La Chicane! C’était soir de lancement de disque, mais aussi de lancement de bière!

LA BIÈRE

C’est tout sourire qu’Emmanuel Auger a fait office d’ouvreur de la soirée. Il était très fier de présenter la bière de ses bons amis qui sera disponible dès le 10 décembre en épicerie.

Après une discussion avec Boom, j’ai appris que c’est une bière blonde 4 % complètement naturelle, ce qui était très important pour lui. Il avait des témoignages de gens diabétique entre autres qui après une bière commerciale ne pouvait manger immédiatement, mais avec une bière naturelle (et de micro-brasserie) et bien, ce n’était plus un problème.

Une excellente bière (pour y avoir goûté) qui sera disponible pour un temps limité, je vous encourage fortement à vous la procurer si vous aimez les bières douces!

L’ALBUM LIVE

L’idée de l’album live fut une progression, car au moment où Boom annonçait le retour de La Chicane, c’était une dizaine de shows avec invités, puis ils se sont dit: «Non, on ne peut pas faire un show à moitié, on refait la vraie Chicane de A à Z.»

L’album live est excellent et voilà ce qu’on a échangé à ce sujet:

Daily Rock: «C’est ce que j’ai aimé beaucoup de l’album live entre autres c’est d’entendre les fans chanter, d’entendre l’essence en fait de La Chicane!»

BOOM: «Ce qu’on entend nous autres quand on est sur scène!»

DR: «C’est ça, ce que vous entendez, d’entendre vos voix pi d’entendre le mélange avec celle des fans, je trouvais que ça donnait une autre allure à vos chansons.»

BOOM: «Je dois être honnête, on n’a pas utilisé beaucoup de micros de foule parce que c’était trop, on voulait sentir la présence, mais combien d’albums live ça me tape sur les nerfs quand t’entend bin trop ! On a quand même jaugé la patente pi j’ai dit garde moi là, à ce niveau-là la foule c’est comme si moi j’étais sur scène pi quand je chante je les entends à peu près comme ça. C’est un peu ce qu’on ressent sur scène nous autres, qu’on ressent sur l’album.»

On y retrouve Danny Bédard, Éric Maheux (Kain), Martin Bédard, Yannick Boivin et Boom Desjardins, bien sûr.

«ON SUIT LA VAGUE»

On ne sait pas quand la tournée va terminer, les gars ont déjà été contactés par des salles et les festivals les ont recontactés. Ce ne sera pas la fin avant un bon moment et comme Boom m’a dit: «On va suivre la vague c’est sur»

bref, c’est beau de les voir aimer autant leurs fans et d’en être autant reconnaissant, mais de les voir être aussi tisser serrer entre eux. Ils ont une générosité incroyable, en offrant après le spectacle un moment pour prendre des photos et signer ce que les gens veulent peu importe le temps que ça prendra.

Une soirée magique, un beau retour en arrière et des fans comblés!

Entrevue et photos: Valéry Tremblay-Brunelle