For Today @ la Tulipe, 14.02.2016

J’ai bravé le froid sibérien qui s’abattait sur Montréal dimanche soir pour couvrir mon premier  «gros show» comme photographe/journaliste chez Daily-Rock Québec, une soirée heavy  mettant en vedette certains de mes groupes favoris: Vanna, Phinehas et For Today. Le  groupe local Amongst Heroes avait la tâche de réchauffer la foule en ce dimanche soir  glacial de la Saint­Valentin.

J’arrive juste à temps pour préparer mon matériel et découvrir Amongst Heroes, groupe à  saveur vraisemblablement metalcore, flirtant toutefois avec une sonorité post hardcore qui  se veut rafraîchissante dans cette soirée axée sur le riffing et les breakdowns. Le jeu de  guitare atmosphérique et subtil ajoute beaucoup de saveur à la sonorité du groupe, déjà  défendu par un «frontman» talentueux et expérimenté en Andrew Arsenault, venu  directement des cendres d’Of Temples. Les chansons coulent bien et plaisent à la foule. La  formation maîtrise son art et dégage une bonne dose de confiance sur scène. Amongst Heroes termine leur performance en vitesse, laissant les nombreux fans réunis sur leur  faim, en demandant plus.

J’attendais avec impatience la performance de Vanna. J’ai découvert les gars au dernier Vans Warped Tour à Montréal en 2014 et je suis tout de suite tombé en amour avec leur énergie. Ces derniers entrent en trombe sur la scène avec leur hardcore moderne sans pitié.  La voix rauque et vivante de Davey Muise remplit la salle et fait bouger la foule. Les guitares  rugissent à l’unisson et font vibrer les musiciens du groupe avec une énergie palpable. Muise descend jusqu’au parterre afin de s’époumoner avec ses nombreux fans sur la chanson Digging , classique incontournable de la formation. Les gars de Vanna cassent la  baraque, armés d’une vélocité sincère et d’une honnêteté musicale impressionnante.

Au tour de Phinehas, l’un de mes groupes favoris de tous les temps, de fouler les planches du Cabaret la Tulipe. La foule est prête pour une bonne dose de metalcore classique, rapide  et mélodique. Le groupe californien ne perd pas de temps et renverse ses fans avec une  brochette de chansons plus impitoyables les unes que les autres. La vitesse d’exécution est  à point, les musiciens du groupe sont sans failles et le chanteur Sean McCulloch rayonne à l’avant-­scène grâce à son charisme bestial, rappelant le lion avec sa longue crinière blonde  virevoltant au rythme syncopé des riffs du guitariste Daniel Gailey. Celui­ci accomplit avec  brio sa tâche, poussant Phinehas vers des sommets de technicité mélodique peu présentés  par les autres groupes de la soirée. L’intensité ne fait qu’augmenter, les gens dans la salle  sont ravis.

Phinehas laissent finalement la place à For Today, tête d’affiche du spectacle. Le  groupe Like Moths To Flames était destiné à jouer après Phinehas, mais des soucis aux  douanes les empêchent de faire acte de présence.

Le groupe américain For Today débarque donc en trombe sur la scène de la Tulipe, prêt à partir en  guerre avec leurs breakdowns impitoyables. Ils enchaînent une multitude de chansons  favorites des fans, nids d’une pléthore de refrains héroïques et de moments propices au «hardcore dancing». For Today ne fait pas dans la dentelle: un metalcore carré, syncopé,  lourd et entraînant leur a permis de se tailler une place chez les grands. Forts de six albums  et de deux EPs, le groupe de l’Iowa a fait ses preuves. L’intensité est au rendez-­vous et  l’énergie du chanteur Mattie Montgomery incite la foule à perdre la tête. De nombreux «stage dives» pimentent la performance du groupe. For Today démolissent tout à chaque chanson, puisant dans une sonorité opaque et sans compromis. La soirée va bon train et la tête  d’affiche ravit une fois de plus les fans montréalais.

Grâce aux soirées signées Extensive  Enteprise, on peut affirmer sans se tromper que la scène metal moderne se porte à  merveille dans la métropole.

Texte et photos : Cédric Joly