IQ @ Club Soda, 04.10.2018

Hier soir les amateurs de rock progressif avaient tous une destination commune, le Club Soda. Treize années s’étant écoulées depuis leur dernière visite au défunt Medley.

Peter Nicholls revenait nous charmer de nouveau avec toute la bande de son groupe IQ. Une prestation à ne pas manquer. Leur album Ever paru en 1993, album phare d’un point tournant au niveau de la concrétisation de leur identité propre et leur signature ayant depuis leurs débuts suivi les traces de la formation Genesis, soufflait ses 25 bougies et nous eurent le plaisir de bénéficier de son interprétation complète, tout en étant choyé de plusieurs titres gagnants disséminés ici et là au cours de la soirée. Mr Nicholls, toujours aussi énigmatique et attachant à la fois, s’exprima à plusieurs reprises en français à mon plus grand plaisir. IQ a toujours eu une belle complicité avec le Québec.

Au cours de la deuxième partie de Fading sense, le coup d’envoi était donné; les gens se mirent à hocher activement de la tête, taper des mains, jouer d’instruments virtuels, bref le club soda vibrait intensément!

Mis à part l’album Ever qui recel de plusieurs joyaux musicaux, nous avons eu droit à quelques titres de l’album Frequencies (2008), bien sûr aussi l’excellente pièce titre de Road of bones, à la touchante until the end. À ma grande surprise, ils nous jouèrent une pièce toujours en écriture de leur prochain album s’intitulant THEMOME. Les visuels étant époustouflants et soutenant les textes magnifiques de Nicholls.Comme par exemple FROMTHEOUTSIDEIN, une pièce relatant l’histoire d’un individu devint vampire malgré lui. Avec des échantillons de l’acteur Bela Lugosi et des passages superbes joués par Nicholls. Michael Holmes est toujours aussi enfant et taquin,

Paul Cook sérieux et concentré, Tim Esau fût à la hauteur de mes attentes à la basse et Neil Durant exerça une performance remarquable et parfaite au clavier.

Après pas moins de douze pièces jouées et environ deux heures de performance, nous avons eu droit à un rappel avec Out of nowhere de l’album Ever ainsi que Widows peak de l’album The wake. Une soirée forte en émotions et digne de ces grands artistes britanniques!

Merci IQ!!!!

Texte et photos: Martin Desbois