C’est mercredi soir dernier que le guitariste John 5 était à Québec à l’Anti Bar et Spectacles dans le cadre de la tournée Invasion 2019. Le public se rassembla en grand nombre dans la salle pour accueillir le musicien qui, rappelons-le, a joué, entre autres, avec Marilyn Manson et Rob Zombie, qui seront prochainement dans la Capitale Nationale. Précédé du musicien Jared James Nichols et de la formation Dead Girls Academy, John 5 mit le feu à la foule.

Le quintet californien Dead Girls Academy commença en force avec Medecine, tiré de leur premier album en carrière, Alchemy. Le groupe fut bien accueilli par la foule présente alors qu’ils enchaînaient les titres avec dynamisme. Malgré un léger problème technique au milieu de leur performance, les musiciens ont bien rattrapé le coup en revenant avec la suite sous les applaudissements de la foule. On a pu entendre aussi les titres Cannibal et I’ll Find a Way qui fut la fin de leur prestation.

Ce fut ensuite la bête de scène Jared James Nichols qui enchaîna. Si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite grandement à aller jeter un coup d’œil sur son matériel parce que ce musicien a un talent que peu possède. En plus de composer des pièces entraînantes et rythmées, il nous transporte dans un univers musical incroyable avec Baby Can You Feel It?, The Gun ainsi qu’une reprise de Mountain, Mississippi Queen.

Finalement, la cerise sur le sundae arriva alors que la scène s’illumina sur John 5 et son univers excentrique. Deux arches gonflables envahirent la scène pour accompagner le personnage qu’est le guitariste. C’est avec les notes de Season of the Witch qu’il fut accueilli par les Québécois bien heureux de le voir. Souffrant aussi d’un léger problème technique en début de concert, une corde de sa guitare lui faisant faux bond, l’artiste a dû changer sa set list et combler le temps avec Beat It, une reprise de Michael Jackson. Le musicien, accompagné de ses deux acolytes à la guitare et à la batterie, se promena de style en style alors que le public se laissait porter par chacune des compositions ou reprises. Chaque changement de chanson s’accompagnait d’un changement de guitare ou d’une scène qui prenait chaque personne par surprise, soit avec un support dentaire garni de DEL ou encore avec une guitare transparente remplie d’un liquide vers fluorescent. Nous avons, entre autres, pu entendre Howdy, This is My Rifle, Zoinks, sans oublier, pour le rappel, I am John 5 et Here’s to the Crazy Ones.

Merci à Thomas Mazerolles pour la photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.