Karkaos @ les Foufounes Électriques, 26.05.2017

Vendredi soir dernier les Foufounes Électriques de Montréal accueillaient le groupe Karkaos pour le lancement de leur nouvel album Children of the void. Ils étaient accompagnés de Pronostic, No One Dead et Vehemal. Le tout a commencé à l’heure précise et la soirée c’est bien déroulé et on a eu la présence de 2 groupes qui pourraient être facilement des têtes d’affiche.

Vehemal n’avait pas joué sur scène depuis 2 ans, ils semblaient un peu rouillé au début, mais le tout s’est replacé et ils nous ont offert une bonne prestation en mélangeant le français et l’anglais, en espérant les revoir bientôt.

No One Dead est un groupe du Saguenay et ce fut un baptême pour eux, car j’ai entendu entre les branches que c’était leur première présence à Montréal. Le groupe faisait leur premier concert avec leur nouveau batteur, ils ont très bien choisi, car il jouait comme sa vie en dépendait. La foule a bien aimé la prestation et moi aussi, un groupe à découvrir.

Pronostic est un groupe de Montréal et ils nous présentent leur death metal melodic, c’est un groupe qui représente bien la scène métal québécoise. Groupe très technique les deux guitaristes occupent respectivement le côté gauche et droit de la scène en s’échangeant les voix entre quelques chansons et le bassiste et le batteur au milieu. Le bassiste profite de l’espace pour se faire bouger les cheveux. Le groupe a filmé une chanson pour en faire une vidéo et ce fut le début du 1er thrash de la soirée. Un groupe à découvrir.

Le clou de la soirée, Karkaos. Avec ce nouvel album, il y eut quelques changements dans le groupe du côté du chant avec Viky Boyer et Justine Ethier à la batterie. Le groupe était très content et très fier de nous présenter leur nouvel opus. Les chansons n’étaient pas connues du public, mais ils réagissaient très bien a leur écoute. Ils ont pigé dans leur répertoire de leurs 2 autres albums. La batteuse frappe tellement fort sur sa batterie qu’elle a réussi à briser un de ses toms. La foule s’est même permis un wall of death sur la dernière chanson à la demande du guitariste.

Merci a Mat Paré d’Xtrem Production de leur invitation et de nous faire découvrir les talents cachés du métal québécois.

Texte et photos: Sébastien Jetté