La Grande Guignolée Underground @ Foufounes Électriques, 08.12.2017

Ça fait 10 ans que la Grande Guignolée Underground au profit de l’organisme Jeunesse au Soleil existe. Je ne serais pas surpris qu’au début il s’agîssait d’en faire juste une pour donner un peu de réconfort aux personnes qui sont dans le besoin. Mais les années passant les Guignolées se sont succédées, à la fois c’est une bonne chose car ça nous donne de superbes soirées mais d’un autre côté, c’est triste de voir que de plus en plus de gens sont dans le besoin.

UN DERNIER TOUR DE PISTE

La soirée a débuté avec Blinded By Faith qui s’offre une belle sortie après 20 ans de carrière. Une bonne foule était déjà présente pour faire de ce dernier concert du band un excellent moment qui va rester à coup sûr dans la mémoire des musiciens. Le groupe originaire de Lévis a fait le tour de sa discographie qui comporte trois albums studio. Chaque pièce est intronisée par des anecdotes qui ont notamment vu le groupe se promener aux quatre coins du pays ou de faire la première partie d’Amon Amarth. Merci, messieurs, et bonne chance dans vos projets futurs.

NÉ 15 OU 20 ANS TROP TÔT!

Les Ghoulunatics font partie de mon top 3 des découvertes que j’ai faites au Québec depuis que je m’y suis installé en 2010 et à chaque fois que je peux je ne manque pas un de leur show. Les Fouf sont quasi pleines au moment où les 5 musiciens font leurs apparitions sur scène accompagnées d’une lumière quasi absente et d’un brouillard plutôt épais! Bref, le photographe que je suis est au bord de l’orgasme! Chaque fois que je les vois, je me dis qu’il est dommage qu’ils ne sortent rien avec un son actuel, même un live ferait mon bonheur et je pense que vu la foule, je ne serais pas le seul à être intéressé. Le show a trop vite passé malgré un beau survol des meilleurs titres du groupe.

ÊTRE TOUJOURS AU FRAIS!

Groovy Aardvark clôturait cette magnifique soirée et la question que je me posais avant l’arrivée du band sur scène, quel allait être le costume de Vincent? Et bien aucun, il est arrivé avec une pile de t’shirt des bands qu’il écoute et voulait partager avec nous. Chaque pièce allait être précédée d’un demi striptease et d’un bon mot sur le groupe qui se trouve sur son chandail. L’ambiance était énorme, ça chantait de tout bord tout côté, tout le monde dansait avec un sourire étampé dans la face. Là aussi ont a à faire avec un band de légende de la scène underground du Québec et malgré les trente ans au compteur, ils sont toujours bien en forme est toujours prêt à rocker les salles de la province.