The Flatliners & A Wilhelm Scream @ Club Soda, 09.12.2017

 

Soirée spéciale

Dès 18: 30 le 9 décembre dernier nous pouvions nous présenter au Club Soda de Montréal, rue St-Laurent pour une soirée spéciale. Deux des quatre bands se produisant ce soir-là fêtaient le 10e anniversaire de la sortie de leurs albums: A Wilhelm Scream et The Flatliners. Précédés par les groupes Little Junior et Single Mothers, la soirée qui nous attendait promettait.

Le spectacle commença dès 19: 30, ayant comme premières parties des bands ontariens. Little Junior provenant de Toronto et Single Mothers provenant de London. Leurs styles garage pop et punk différaient quelque peu des bands principaux, ce qui a rendu la soirée intéressante. On s’attend pas mal tout le temps à ce que les premières parties jouent le même style musical que les «headliners» mais on est parfois agréablement surpris.

Le premier de deux

A Wilhelm Scream nous en mit plein la vue. «Career Suicide» était visiblement un album dont ils étaient fiers de fêter le 10e anniversaire. Les membres du groupe étaient plus que motivés: on voyait clairement qu’ils vivaient le moment à fond, comme à la sortie de l’album, fier de nous présenter leur création. Que dire du bassiste et du guitariste qui sont trop intenses! Tout leur semble facile, ils maîtrisent parfaitement leurs instruments ça c’est clair. Ce groupe hardcore mélodique américain m’a conquise. Quoique je connaisse déjà l’album qui était joué samedi dernier, j’ai encore plus appris à adorer A Wilhelm Scream. La foule présente savait parfaitement les paroles de chaque chanson. C’était le gros party; des gens qui font du «bodysurf», des bières qui se font lancer à l’aveuglette dans la foule, un de mes amis qui se tord une cheville, ouf! Ils nous ont interprété l’album d’un trait, sans pause, avec la même intensité du début à la fin.

Le deuxième de deux

The Flatliners : «The Great Awake». The Flatliners ont plusieurs albums à leur actif: six pour être plus précis. Ils fêtaient peut-être le 10e anniversaire de l’un de ceux-ci et dans 10 autres années, ils fêteront l’anniversaire de celui sorti cette année: Inviting Light. The Flatliners est un groupe Punk Rock canadien, originaire lui aussi d’Ontario. 19 chansons nous ont été offertes en tout! Après les 12 chansons figurant sur l’album qui fêtait ses dix chandelles, nous avons eu droit à deux chansons du dernier album, et quelques unes ayant été choisies à travers les quatre albums restants. Eux aussi étaient très contents et fiers de nous jouer intégralement un des albums qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd.hui.

Tous présents et présentes dans la salle se sont encore plus avancés pour le spectacle pour lequel ils étaient venus. Une prestation énergique et à la hauteur de leur réputation nous a été offerte. C’était agréable de se retrouver au Club Soda pour ce spectacle: salle pas trop pleine, bière à bon prix, foule qui apprécie vraiment le show: un bon moment que nous avons partagé.

Une petite mini déception: je ne pouvais pas me procurer les albums que nous venions d’entendre, probablement parce qu’aucune réédition n’a été faite et qu’ils ont tous été écoulés. La preuve que c’était bon comme show!

Si vous aimez les bands canadiens: allez vous procurer leur musique!

Texte: Josée Marcoux

Photos: Martine Labonté