La Grosse Soirée

Quel concept bien pensé que celui d’organiser des shows gratuits dans une salle aussi géniale que populaire: Le Club Soda! Au cours de l’année, plusieurs spectacles de qualité et variés vous seront présentés. Il ne vous suffit que de réserver vos billets en ligne et de vous présenter le soir du spectacle. Il est également possible d’acheter des billets à l’avance ou de payer le soir même, ce qui vous assure une place dans la salle, et ce, même si celle-ci est complète! La GROSSE SOIRÉE du 9 mai 2019 était présentée par Le Hall et Le Club Soda en collaboration avec Extensive Enterprise et Lepointdevente.com.

Un Gros mercredi

Il y avait cinq bands pour meubler le nombril de la semaine: Sudden Waves, Harriers, Boundaries, Sharptooth et Obey The Brave. Il y avait aussi une foule nombreuse pour assister à ce concert. La salle n’était pas complète, mais pas loin. On avait ainsi de l’espace pour circuler à notre guise, changer de «spot» pendant le show et ceux et celles qui voulaient «mosher» avaient amplement de gens avec qui dépenser leur énergie.

Un Gros Départ

Tout qu’un début: Sudden Waves et Harriers. Je ne peux me prononcer sur le premier groupe, car je n’ai vu que la fin de leur prestation. J’ai cependant bien apprécié les deux chansons que j’ai pu voir de ce band montréalais. La soirée s’annonçait prometteuse. Harriers est ensuite apparu et une onde de choc s’abattit sur tout le monde: ils sonnent comme une tonne de briques. Wow. J’ai vraiment aimé leur show, leurs tounes et leur énergie. Actif depuis 2010, leur hardcore est prenant et le chanteur Bine Robusto donne vraiment tout ce qu’il a sur scène: on ressent sa passion. Tous les fonds amassés par la vente de leur marchandise allaient à une œuvre de charité. On pouvait acheter un «package» pour 20 $; on obtenait un t-shirt, un cd, un vinyle, une serviette et d’autres ep. Je n’ai pas pu résister.

Un Gros Pit

Boundaries a continué d’alimenter le pit qui prenait une bonne partie du parterre. J’étais contente qu’ils soient là, car j’ai manqué le lancement de leur nouvel album: Turning Point sorti il y a quelques semaines déjà. Ils ont joué de nouvelles chansons et d’autres se trouvant sur leur deuxième album: Quarter Life Crisis. Toujours un bon show, leurs chansons sont entraînantes; du bon hardcore punk. Pour un autre 20 $ je me suis procurée le nouveau cd. Sharptooth m’a surpris, car je ne savais pas que le vocal était assuré par une femme! Un band hardcore de Baltimore qui a vu le jour en 2012 et qui se décrit via sa page Facebook comme un band honnête, explosif et enragé de manière irréaliste. C’est bel et bien l’image qu’ils nous ont donné. Lauren Kashan, en a probablement surpris plus d’uns avec sa voix et son assurance. À un moment elle est descendue dans la foule et y a passé un bon moment avant de remonter sur scène. Ils avaient eux aussi beaucoup d’énergie et semblaient heureux de la partager avec la foule.

Une Grosse Fin

Enfin! Obey the Brave est sur scène! Montréalais eux aussi, ils sont bien connus de la scène métal et hardcore. Avec quatre albums dont leur plus récent paru en 2017, ils ont du «stock en masse» pour donner tout un spectacle. J’ai bien aimé les beats joués entre les chansons comme pour faire une ambiance de transition. Leur prestation laisse entrevoir des gars relaxes et en possession de leur art. Ils font juste ensuite vous le lancer en plein visage; pas le choix d’embarquer! Les gens étaient vraiment mais vraiment en forme. Ils avaient encore de l’énergie pour faire des circle pit lorsque le chanteur le demandait et je peux vous dire que ça avait l’air assez violent vu du balcon. Honnêtement, j’ai rarement vu un niveau d’intensité aussi égal tout au long d’une soirée. Chaque band présent avait ses fans, l’avant-scène était sans cesse en mouvement, c’était juste fou. Je vous conseille de suivre de près les prochaines Grosse Soirée du Club Soda: toujours tentant un p’tit show gratuit!

 

https://clubsoda.ca/fr/index.php

 

Texte: Josée Marcoux

Photos: Nicolas Bondu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.