Première édition du Red Bridge Fest!

Pour sa première édition, le Red Bridge Fest, un festival punk rock organisé par PunkRockRadio.ca, nous accueillait en pleine nature à Pont-Rouge au Québec. L’accès au site étant grandement facilité par les nombreux stationnements gratuits clairement identifiés à moins de 10 minutes de marche, une belle balade le long de la rivière Jacques-Cartier nous permettait d’accéder au site. De plus, étant accueillie par une équipe enthousiaste, souriante et efficace, l’entrée sur le site se faisait sans attente.

Le terrain était bordé d’arbres matures sur un sol plat recouvert de gazon, ce qui s’est avéré être très apprécié lorsque les fans ont commencé à thrasher ne soulevant pas de sable. Le site était équipé de quelques tentes offrant bières, shots, Red Bull et cocktails à prix très raisonnable. En effet, on pouvait boire une pilsner froide pour moins de 5 $ ou encore, pour les amateurs de bières, une bonne bière de la microbrasserie le Trou du diable pour 7,50 $. Afin de réduire le gaspillage, la bière en fût était offerte dans de superbes verres de plastiques réutilisables aux couleurs du festival pour un dépôt de 2 $. Finalement, une des plus grandes réussites de l’organisation du festival, selon moi, était l’accès rapide aux toilettes. Tout était en place pour un festival qui allait être des plus plaisants.

Premier jour, le vendredi 7 juin 2019

Reset

Vers 19 heures, l’animateur de la soirée, Pee Wee de Radio X, a officiellement annoncé l’ouverture du festival avec l’entrée sur scène de Reset. C’est devant une foule clairsemée que la formation punk/rock montréalaise a commencé son spectacle avec Everyday. Pour sa première prestation avec le groupe, Gilbert Vallerand, bassiste et chanteur, s’est montré à la hauteur de nos attentes tout en apportant sa propre saveur. Puisque le groupe était originellement formé de quatre membres, un autre musicien du Nouveau-Brunswick s’est joint au trio pour jouer plusieurs chansons dont My Dream And I, Go Away et Pollution. Finalement, le groupe s’est également amusé avec une reprise rock de Yesterday des Beatles. Après 11 chansons, c’est devant un public très festif que la formation a terminé avec United We Stand Tall.

Ten Foot Pole

Plusieurs personnes étaient encore en train d’entrer sur le site lorsque Ten Foot Pole est arrivé sur scène un peu après 20 heures. Accueillie par un public heureux et énergique sous un soleil toujours très présent, la formation californienne a commencé avec Never Look Back. Au plus grand plaisir des fans, Ten Foot Pole nous ont joué leurs succès My Wall, Don’t Be a Dick, A.D.D., Old Man et The Getaway. Avec l’intensité contagieuse du groupe et les sauts de rockstar du bassiste, la foule s’est rapidement soulevée en chantant, dansant et thrashant. Leur spectacle s’est terminé en force, après une vingtaine de chansons, avec Scars.

Face to Face

Il faisait enfin noir quand les membres de Face to Face, un autre groupe californien, nous ont introduit Big Choice, leur album de 1995. Attendus par leurs nombreux fans, ils ont pu jouer devant une foule qui était désormais rendue dense alors que l’ambiance était à son apogée. Celle-ci a montré son enthousiasme en faisant un gros thrash amical devant la scène. Le groupe ne s’est pas contenté de nous présenter l’intégralité de l’album, mais ils nous ont également interprété Walk the Walk, I Won’t Say I’m Sorry, Bent but Not Broken et, pour terminer, You’ve Done Nothing. Pour les fans qui auraient manqué le spectacle ou qui ne seraient pas encore rassasiés, c’était votre jour de chance puisque la formation clôturerait aussi le festival le lendemain en nous offrant, cette fois-ci, leurs plus grands succès.

Photos: Felipe Cheechoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.