Sacred Reich @ les Foufounes Électriques, 22.09.2017

Vendredi soir dernier le groupe Sacred Reich était aux Foufounes Électriques pour la tournée 30 years of ignorance avec les groupes Canceric et Ashes of Eden. La soirée à passer très vite avec ces 3 groupes, il y avait le groupe Byzantine de prévue, mais un petit pépin à empêcher leur venue. Tout c’est bien déroulé comme soirée Canceric était excellent comme à leur habitude, Le groupe Ashes of Eden ma vraiment surpris et une très bonne prestation de Sacred Reich.

Canceric est de Montréal et c’est un petit bijou a voir en spectacle, toutes les fois que je les ai vues je n’ai jamais été déçu, Julien Provost est un très bon guitariste. Le groupe a jouer Doubtful Conviction en ouverture, ils ont enchainer avec Cemetery  of the living, Religious war, Unexpected  deadly  force, Prayers of nothing et  Confusion. Tout le long de leur prestation les musiciens ce sont donner à fond, faisant virevolter leur longue chevelure et nous demandait de faire un circle pit dont la foule a fait vers la fin. Autre bonne performance du groupe et il faudrait avoir une soirée avec eux comme tête d’affiche.

Ensuite le groupes Ashes of Eden de Montréal, ils nous ont lancé leur thrash/death metal en pleine face, c’était ma 1ere rencontre avec ce groupe et j’ai tout de suite aimé ce que je voyais et entendais, très bon riff et une présence scénique pleine d’énergie, jouer après Canceric, il faut être en forme et le groupe nous a démontré leurs jeux d’une grande efficacité, le seul petit hic est venu de la foule qui était un peu plus tranquille. Un groupe à découvrir.

Pour clore cette superbe soirée nulle autre que le groupe américain Sacred Reich, dont le nom n’a aucun lien avec les idéologies nazies. Leur dernière venue remonte au mois de mars 1993 en 1ere partie de Pantera au Spectrum de Montréal. Leur venue était vraiment attendue à voir les nombreux chandails à l’effigie du groupe dans la salle. Après une si longue absence en sol montréalais le groupe était vraiment heureux d’être là, il y avait une belle chimie entre eux, quand c’était le temps des solos le chanteur se reculait pour laisser la place au guitariste. Pour ce qui est de la foule, elle avait gardé ces énergies pour la tête d’affiche avec des thrash incessants et vers la fin du concert ils se sont époumonés sur la reprise War Pigs de Black Sabbath. De belle trouvaille en ce 1er jour d’automne.

Merci à Extensive de leur invitation.

Texte et photos: Sébastien Jetté