Samedi soir Scarlett James et sa bande étaient de passage à l’Impérial Bell de Québec pour nous en mettre plein la vue. Le monde du burlesque, c’est un univers en soi, c’est comme si nous retournions dans le temps, l’instant d’une soirée, et que nous étions transportés à une autre époque, celle des cabarets, des diamants, des plumes et des chapeaux hauts de forme.

En passant par Dalida, George Thorogood et Cardi B, il y en a vraiment pour tous les goûts musicaux. Le spectacle est du bonbon pour les yeux, avec des costumes sensationnels qui sont mis en valeur par des éclairages et des chorégraphies qui pique notre curiosité et nous fascine.

Ce qui est magique, c’est qu’aucun spectacle n’est pareil et que les artistes entrent dans leurs personnages comme le feraient des acteurs hollywoodiens, jouant un rôle le temps d’une chanson et revenant plus tard métamorphosé en un autre personnage, la foule en redemande!

Ce que j’ai particulièrement aimé de ce spectacle c’est que les artistes ont beaucoup participé avec la foule, venant rendre visite au public pendant le spectacle, un spectateur qui s’est même vu recevoir un traitement hors du commun sur la scène, au grand plaisir de la foule. C’est clairement une expérience que tout le monde devrait vivre au moins une fois dans sa vie, l’essayer c’est l’adopter. Bravo, Scarlett James, c’est encore une fois une soirée rafraîchissante et haute en couleur qui est malheureusement passée beaucoup trop vite.

Merci à District 7 production, Evenko et à L’Impérial Bell de nous permettre de vivre ce genre de soirées sans avoir à s’acheter une machine à voyager dans le temps; de toute façon, mon budget ne pourrait pas me le permettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.