Simple Plan @ Centre Bell, 15.03.2017

Mercredi 16 mars Simple Plan présentait son spectacle de la tournée Taking one the team au Centre Bell, accompagné des groupes Set it Off et Plain White T’s.

Le groupe pop-punk Set it off a lancé la soirée dans un espace très restreint devant les équipements déjà installés des groupes à venir. À la deuxième chanson, un problème de son ternit un peu leur prestation.
Le chanteur est très énergique et malgré le peu d’espace de scène qui lui est offert il la parcourt sur toute sa longueur et saute partout. Vers la fin de leur performance, il descend dans la foule et se tient debout sur les mains des spectateurs du parterre ces derniers le tenant à bout de bras.

Deux ensembles de trois caisses de son affichant le nom du groupe SET-IT-OFF décorent la scène chacun des mots est encadré par des lumières bleues ou vertes. Bon moyen de s’assurer que tous les spectateurs présents se souviennent du nom du groupe. Lors de l’interprétation d’une balade, le chanteur demandera à la foule d’ouvrir les «flash light» de leur cellulaire. Une demande très à la mode en ce mercredi soir puisque les chanteurs des deux groupes suivants feront la même demande.

Les amis de longue date de Simple Plan, Plain white t’s suivie. Ce groupe pop-rock composé de 2 guitaristes, un bassiste, un batteur et du chanteur/guitariste est bien connu pour sa balade «Hey there Delilah». Vers la fin de la prestation, le chanteur l’interprétera en solo s’accompagnant à la guitare. La salle s’est jointe au groupe en chantant quelques paroles créant ainsi un des plus beaux moments de la soirée. Anecdote de cette chanson. Pierre Bouvier, chanteur de Simple Plan l’a tellement aimé qu’il a nommé son chien Delilah!
Le band prépare son nouvel album et a profité de la soirée pour jouer «Land of living» qu’ils ont joué que quelques fois live et dont le vidéo sortira bientôt. Tout de suite après, il affirme à la foule que c’est la meilleure audience qu’ils ont eue depuis des années. Finalement, c’est le guitariste Tim Lopez qui interprétera la dernière chanson de leur prestation.

Une audience d’environ 7500 personnes attend l’arrivée sur scène de Simple Plan. Un superbe jeu de lumière introduit les membres du groupe. Ceux-ci se dirigent vers des podiums situés en bordure avant de la scène. Une bannière noire avec l’inscription simple plan en blanc est descendue et le spectacle commence.
Le groupe a toujours la même énergie. Le chanteur parcourt la scène, il s’arrête de temps autre à un des quatre podiums. Pendant la chanson Jump pratiquement tout le parterre ainsi qu’une bonne partie des gradins sautent au rythme de la musique.

Leurs succès s’enchaînent, leur musique est entraînante, le band est énergique. Lors des chansons sing along la salle participe sans se faire prier. Jeff Stinco débute la chanson I’m addicted par un solo de guitare, à la chanson suivante il donna le rythme à la salle en tapant des mains. Lors de l’interprétation de Perfectly perfect seul le chanteur est éclairé. L’effet est vraiment bien réussi.

Vers la moitié du spectacle, la bannière noire est retirée pour faire place à 3 nouvelles de la forme d’un drapeau tel que celle de la pochette de leur dernier CD.

Lors de la présentation de la chanson Summer Paradise, Pierre commente la superbe journée de tempête que nous avons vécu avant d’affirmer qu’il est prêt…. prêt pour l’été. Plusieurs ballons de plage géants sont lancés dans la foule. Les spectateurs joueront peu avec eux, préférant les garder afin de la ramener à la maison….
Le temps d’une chanson David Desrosiers(bassiste) descend dans le pit et s’installe tout prêt des spectateurs. C’est ensuite Pierre qui parcourra tout le parterre entouré d’agent de sécurité afin d’aller terminer la pièce Crazy sur une petite scène juste devant la console de son. Il en profita pour raconter que le band est ensemble depuis 15 ans et que leur seule raison d’exister est leurs fans.

Au retour de Pierre sur la scène principale, Chunk vient parler aux fans et fait monter sur scène deux fans, qui ont attiré son attention avec leur affiche, le temps de prendre une photo.
La portion principale du spectacle pris fin sur la chanson I’m just a kid. Pendant le rappel ils ont interprété les chansons: Shut up, Perfect world, This song saved my life et Perfect que le chanteur entama seul à la guitare. Ensuite les autres membres de Simple Plan le rejoignent pour la finale du spectacle sous les explosions de confits.
Fidèle a leurs habitudes le groupe a donné un excellent spectacle.

Texte: Annie Rochefort

Photos: Sébastien Jetté