Styx @ Place Bell, 03.07.2018

Bien plus que de la nostalgie.

J’avais tellement hâte d’arriver à la Place Bell à Laval hier soir… Mais alors vraiment. Non pas pour Styx ou Joan Jett, ni même Tesla. J’avais juste hâte de me prélasser à l’air conditionné. Non, mais Y FAIS-TU CHAUD À VOTRE GOÛT?????????????

Blagues à part, j’avais vraiment hâte de revoir un de mes bands préférés depuis 30 ans, Tesla. Pour être totalement honnête, Styx, je m’en balançais pas mal. Pas que je n’aime pas Styx, mais pour moi Styx est un groupe pour les vieux malgré mon âge avancé. J’ai dans ma tête en écoutant Styx, Dennis DeYoung et ses cheveux blancs chantant des chansons de son ex-band à Star Académie vous voyez le genre? Même sachant que Lawrence Gowan en était le chanteur maintenant depuis 20 ans maintenant. Mais bon, passons…

Je fus complètement assommé par la prestation de Styx hier soir. Une prestation hors norme, qui valait le déplacement et même plus. Un Lawrence Gowan du haut de ses 62 ans totalement hypnotisant. La scène, c’est sa place. Il n’y a aucun doute. On connait tous les chansons de Styx. Mais de les voir ainsi mises en scène fut pour moi une révélation. Vous me direz (comme certain) que je n’ai pas vu la version originale de Styx et que je changerais d’avis. Et bien je m’en fou. Car pour moi, un puceau quand on parle de Styx, il ne fait aucun doute dans mon esprit que Styx et Lawrence Gowan font la paire. On m’a dit hier soir que sans Dennis DeYoung, Styx n’est plus Styx. Je me permettrais cette hérésie, en disant que Styx avec Dennis DeYoung ne serait plus Styx. Gowan habite chaque chanson. Il habite la scène comme si c’était sa dernière soirée parmi nous. Vraiment, même après 24 heures, je suis encore sur le cul. Et que dire de sa chanson Criminal Mind, merveilleusement bien interprétée par un band au sommet de son art.  Band qui a su faire sienne cette chanson significative pour plusieurs d’entre nous. Chanson qui comme le disait Gowan est maintenant une chanson de Styx. Un GROS bravo!!!!!

 Joan Jett… que dire de plus que Joan Jett. Fidèle à elle-même, elle a su faire vibrer la Place Bell comme elle seule pouvait le faire. Je l’avais vu il y a des années de cela à la Brique. Il y a très longtemps en fait. Tellement longtemps que je ne me rappelle pas vraiment de son spectacle. Mais ça, ce n’est pas vraiment à cause des années qui ont passé. C’était plutôt à cause de la bière qui s’y vendait pas trop cher, mais passons. Et pour finir. En beauté. TESLA!!!!! Plus de 30 ans depuis leur formation. Imaginez donc. Ce fût un de mes premiers shows EVER en ouverture de Poison pour l’Open Up and say AH tour. Si ma mémoire ne me fait pas défaut. Et depuis ce temps, ce groupe fait partie de ma vie. Un groupe tellement sous-évalué. Un groupe qui aurait pu devenir un des plus grands sur la planète. Que de talents ces mecs ont. Du bon rock pesant, mais pas trop. Juste assez pour faire vibrer un public lavallois pas gagné d’avance. Mais qui a su tirer son épingle du jeu à la perfection.

Une soirée qui fut parfaite. Une soirée qui a su dépasser mes attentes et de loin!

Ce n’est qu’un au revoir et à très bientôt j’espère!

Texte: Laurent Lépine

Photos: Marie-Emmanuelle Laurin