COUP DE CŒUR AU PREMIER RENDEZ-VOUS!

La salle de L’IMPÉRAL BELL était remplie à son comble pour le premier passage de THE INTERRUPTERS à Québec. Les protégés de Tim Armstrong, chanteur du groupe RANCID, en ont mis plein les oreilles aux spectateurs venus pour acclamer la chanteuse Aimee Allen (the Interrupters) et les frères Bivona.

C’est RAT BOY (Jordan Cardy) qui avait l’honneur de donner le coup de départ de la soirée avec une prestation solide et énergique. Une fois la grande famille punk de Québec réchauffée, nous avons ensuite eu droit, sous le son des sirènes, à l’arrivée de MASKED INTRUDER. Originaires du Wisconsin, les membres du band sont apparus cagoulés de différentes couleurs et faisant fi, comme à l’habitude, de révéler leurs identités. Une prestation qui m’a beaucoup plu de par le style mélodique et la présence sur scène. Pas le choix d’apprécier quand un policier démarre lui-même le Moshpit!

Les lumières se sont ensuite tamisées pour laisser place à THE INTERRUPTERS qui nous a livré une leçon intensive de SKA PUNK 301. Une entrée sur scène avec vestons et bas rouges. La généreuse, énergique et charmante Aimee ainsi que ses comparses nous ont poussé 21 chansons sous la cravate. C’est d’ailleurs après la troisième chanson que les frères Bivona ont décidé d’enlever leurs vestons et de jouer les premières notes de SHE’S GOT ARRESTED. Le plancher s’est alors mis à vaguer définitivement pour le reste de la soirée. La température a instantanément grimpé à 30 degrés pour le reste de la soirée. Les fans ont même eu droit à des clins d’œil de différents groupes dont NO FX (Linoleum), Metallica (Enter Sandman), Green Day (When i come around) et Motley Crüe (Home sweet home).

Les frères Bivona ont d’ailleurs effectué quelques collaborations par le passé avec Billie Jo Armstrong, Mark Hoppus et Travis Barker. C’est d’ailleurs le chanteur de Green Day qui serait à l’origine de la composition BROKEN WORLD, parue sur le dernier album FIGHT FOR THE GOOD FIGHT.

À l’âge de 37 ans, la chanteuse éponyme se distingue dans son créneau avec sa voix unique et son style percutant. Avec la sortie du dernier album, THE INTERRUPTERS a réussi à replacer le SKA PUNK dans les palmarès radio.   La piece SHE’S KEROSENE fût un succès dans la plupart des radios alternatives en Amérique.

Je suis rentré chez moi séduit par mon coup de cœur et impressionné par la performance de THE INTERRUPTERS. Ce matin, je n’avait qu’une seule envie! DO IT AGAIN… DO IT AGAIN… DO IT AGAIN!

Photos: Felipe Cheechoo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.