Asking Alexandria & Black Veil Brides @ MTelus, 04.02.2018

Dès le début de la soirée, le MTelus était presque comble. C’est étonnant, mais avec la première partie qui nous attendait. Ça valait plus que la peine de voir le déroulement entier de la soirée! Ayant manqué leur dernière prestation au Québec (FEQ 2017), je me devais d’être présente ce soir. Crown the empire étaient énergique et ce, au grand plaisir de la foule. Ça faisait d’ailleurs longtemps que je n’avais pas vu du bodysurfing si tôt dans la soirée. Une belle énergie, des blagues à propos du Super Bowl (avoir choisi le spectacle plutôt que le match et que c’était eux les plus cool là-dedans) et du gros bonheur de nous voir vibrer avec eux. Bref, je ne relève aucune erreur. C’était une première partie qui lève la barre haute pour les 2 groupes principaux de la soirée.

Passons maintenant à Asking Alexandria qui a fait attendre un peu la foule, mais que dire de leur entrée sur scène ! 4 colonnes de fumée et un écran géant derrière eux qui s’est allumé. À chaque chanson, quelque chose de différent s’affichait sur l’écran comme des paroles, des bouts de vidéoclip, etc.

La foule est très bruyante et le groupe enchaine les vieilles chansons, ainsi que des nouvelles provenant de l’album Asking Alexandria qui est sorti le 15 décembre 2017. Nous avons eu de beaux moments comme Ben Bruce qui chante seul (un bref moment) et le duo acoustique de Ben et Danny Worsnop sur les chansons Vulture et Someone, Somewhere. Danny is back and so is Asking ! Ce quintet originaire de l’Angleterre semblait très heureux de rejouer ensemble. L’énergie diffère des albums précédents et Danny a maintenu le contact avec le public en chantant assis sur le bord de la scène ou dans la foule directement. Il semblait heureux que les «fans» acceptent aussi bien son retour, mais comment être contre ! Une belle heure où s’alternait la musique hard et acoustique, ce qui a su captiver la salle.

Pur clore la soirée, les derniers et non les moindres! Black Veil Brides est un quintet américain et ils ont sorti leur nouvel album Vale le 12 janvier dernier. Derrière eux se trouvaient comme pour Asking Alexandria, un écran géant qui affichait des bouts de vidéoclip, des paroles de chanson et même des photos/vidéos souvenirs du groupe. Malheureusement, le son était beaucoup moins fort que pour les deux groupes précédents, particulièrement au niveau de la voix ce qui était très dommage. Par moment, nous entendions plus la foule que la voix d’Andy Biersack. Les guitaristes, le bassiste et le drummer sont d’excellents musiciens qui sont très techniques. Au point que pendant un silence (voulu dans la chanson) Christian Coma lance une baguette et recommence à jouer en ne perdant aucunement le tempo. Puis, que dire du violon! J’adore le mélange du heavy et du mélodique. Le rappel compta trois chansons, dont Fallen angels et In The end, j’ai quitté le MTelus comblée.

Texte: Valery Tremblay-Brunelle

Photos: Jesse Di Meo