Billie Eilish @ Théâtre Corona, 27.03.2018

Mardi soir, Billie Eilish embarquait le public montréalais et son Wheres my mind Tour au Théâtre Corona le temps d’un show ultra-dynamique! Retour sur son concert à guichets fermés. A tout juste 16 ans, l’artiste californienne a déjà tout d’une grande et n’a rien à envier aux artistes de la même lignée electro-pop urbaine, qu’on croirait plus expérimentés. Il y a quelques mois, elle ne signait rien d’autre que la bande originale de la série Netflix 13 reasons why, mardi dernier elle nous présentait les morceaux de son premier opus Don’t smile at me pour une grande première à Montréal!

Enfant prodige

21 h. Dès son entrée sur scène, le public d’adolescents en fosse est déjà surexcité. Vêtue d’un woody oversize et d’un simple jogging, elle entame le show avec Bellyache accompagnée de ses 2 acolytes: Andrew Marshall à la batterie, et de son frère et producteur Finneas O’Connell, à la guitare et au synthé. Le premier morceau nous immerge d’emblée dans l’univers de la jeune prodige – un doux mélange de pop énergique et d’électro parfois trash et mélancolique. Elle poursuit avec Idontwannabeyouanymore et Watch qui fait allusion à une peine de cœur qui a tout l’air d’être révolue aujourd’hui. En plus de dégager une énergie impressionnante sur scène, on est aussi subjugué par son jeu de scène, car oui l’artiste prodige sait captiver son public et danse surtout avec beaucoup de style malgré son jeune âge!

Une performance énergique

Après avoir continué avec les morceaux «Bored» et «Six Feet Under», l’artiste a invité son frère à interprété un de ses morceaux «My girl», un cocktail explosif, rock et sensuel, acclamé par la foule d’adolescents devenue complètement hystérique pour l’occasion! Décidément, cette famille a du talent! Billie Eilish nous a aussi offert une douce reprise au ukulélé de Drake, Hotline Bling. Elle enchainera avec quelques morceaux aux sonorités parfois électroniques parfois acoustiques, jusqu’à son très célèbre Ocean Eyes qui l’a fait connaitre et qui affiche aujourd’hui 40 millions de stream sur Spotify. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que la jeune artiste clôt le spectacle avec Hostage et Copycat en rappel. En l’espace d’une heure de show, la pétillante artiste n’a cessé de surprendre et s’inscrit comme une adolescente prodige qui maitrise les codes de la scène à la perfection, dont on a tout à lui envier et qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Texte: Cynthia Busignies

Photos: Helene Dickey