Heavy Montréal 2016

Le week-end dernier avait lieu l’édition 2016 du Heavy MTL au Parc des jeux sur l’île Ste-Hélène à Montréal. Plusieurs bands de tous les styles de métal confondus se sont rassemblés sous le soleil pour divertir leurs fans venus de partout. Malgré la présence de Îlesoniq juste à côté, et du déplacement du site de l’événement, les festivaliers furent nombreux à trasher et s’époumoner sur les chansons de leurs bands préférés.

Le samedi commença en force avec des groupes tels que The Dillinger Escape Plan (dont c’était peut être la dernière visite à Montréal), Vastum, en remplacement d’Inquisition, et Escape the Fate. Alternant d’une scène à l’autre, 2 étant face à face et la troisième en haut de l’agora, les premiers arrivés purent bien voir la petite étendue du site. Point positif: la présence de nombreux sites d’ombre, des chaises et la section chill. Malgré quelques gouttes de pluie, à peine pour le remarquer, les festivaliers eurent droit à un bain de soleil pour le reste de la journée jusqu’à son départ au son de Nightwish, qui firent exploser la scène Heavy avec leurs animations et feux d’artifices. Alternant entre des classiques et de nouvelles chansons, tous furent plus qu’heureux d’entendre Nemo et Last Ride of the Day.

Il ne faut pas oublier Five Finger Death Punch qui fit pas mal bouger la foule malgré cette journée mouvementée. Faisant monter des jeunes sur scène et encourageant la foule à se dépasser, la formation, qui sera de retour au Québec le 26 septembre au Centre Vidéotron, donna toute une prestation! Avant eux, Sabaton a fait chanter leurs fans tous en chœur sur la Scène Molson. poings levés et scandant simultanément «Sabaton», la foule ne fut pas déçue par leur prestation énergique, comme on en a l’habitude. Un tank sur la scène et de nombreuses explosions de feux et de lumières agrémentèrent le tout, au plaisir de tout le monde.

Dimanche, outre la gêne du soleil et le nuage qui en laissa plus d’un bien trempé pendant Hatebreed, les festivaliers purent commencer leur journée au son des bands I Prevail et We Came as Roman qui soulevèrent la poussière. Une journée bien remplie nous attendait avec Saint Asonia, qui interprétèrent plusieurs de leurs compositions récentes ainsi que des succès de leurs anciens groupes sous une présentation presque malaisante. Ce fut ensuite à Blind Guardian suivi de Zakk Wylde et Alter Bridge de faire crier la foule plus qu’énergique.

Le dernier jour du HeavyMTL se termina avec Breaking Benjamin, qui enchaîna ses compositions et en faisant un meldey de vieux classiques bien connu de divers groupe dont Nirvana. Volbeat, qui en mis plein la vu à ses fans, ainsi que Disturbed qui enflamma la scène et son public avec ses succès. La formation, qui a reçu en direct dans les coulisses un disque d’or et un de platine pour leurs ventes d’Immortalized au Canada, clos la soirée avec leur classique Down with the Sickness que tous entonnèrent avec puissance.

Texte: Marie-Pier Faucher Bégin

Photos: Martine Labonté & Cédric Joly (toutes les photos de shows ont été prises dans la foule)

Plusieurs galleries photos faites par nos deux photographes, il suffit de cliquer sur les liens.

Vu par Martine                                                 Vu par Cédric

On vous a pris en photo

Nos entrevues: La première fois que…