En cette pluvieuse soirée de printemps, je me suis rendue, encore une fois, au Théâtre Corona afin de faire de belles découvertes musicales.

La soirée a débuté avec le groupe de San Francisco Aenimus. La foule était nombreuse et semblait enthousiaste d’accueillir le groupe. Après quelques minutes, je réalise que les gens sont beaucoup moins enthousiastes. Le style musical me rappelle beaucoup le death-core et c’est un genre qui vient généralement moins me chercher. Je crois que ce fut une opinion partagée, car le chanteur nous a demandé à de nombreuses reprises si nous étions morts ou endormis. Je reconnais qu’ils ont tout fait pour venir nous chercher, mais ça n’a malheureusement pas fonctionné pour ma part.

C’est sous une foule beaucoup plus nombreuse qu’est arrivé le groupe italien Fleshgod Apocalypse. L’énergie de la salle est devenue palpable. Le groupe a offert une excellente prestation incluant leur toute nouvelle chanson Sugar qui se retrouvera sur le nouvel album. Par contre, lors du début d’une chanson, il y a eu un problème technique et un malaise de la part du groupe. Le chanteur s’est vite mis à sourire et nous crie: «April fools». Les spectateurs ont été bons joueurs et la performance a repris de plus belle. Nous avons même eu droit à un magnifique «wall of death». Pour ceux qui aiment le groupe, surveillez le nouvel album Veleno qui sortira le 24 mai prochain.

Finalement, le dernier groupe mais non le moindre est monté sur scène; la formation suédoise Hypocrisy. Il s’agit d’une belle et grande découverte pour ma part. Même si le groupe existe depuis près de 30 ans, je ne le connaissais pas. Je n’étais pas certaine d’aimer lorsque j’ai entendu le début de la première chanson et la voix aiguë au style ″old school‶ du chanteur, mais ils sont venu conquérir mon cœur lors de la seconde chanson. J’ai réalisé avec beaucoup de déception que la majorité des gens était parti. Il restait surtout dans la salle des fans acquis depuis plusieurs années et quelques curieux. Le groupe nous a offert des pièces de plusieurs albums différents agencés à de plus récentes chansons. Pour ma part, j’ai très hâte de les revoir sur scène.

Cette soirée souhaitait faire la promotion du nouvel album de Nuclear Blast: Death… Is Just the Beginning. Il s’agit d’un album de compilations d’artistes se retrouvant sous ce label. Il contient des rééditions et des reprises et il est disponible en ligne pour les curieux qui souhaitent se le procurer.

Liste des chansons de Fleshgod Apocalypse:

— The Violation
-Healing Through War
— Cold as Perfection
— Sugar
— Minotaur (the Wrath of Poseidon)
— Fury
— Epilogue
— The Fool
— The Egoism
– The Forsaking

Liste des chansons de Hypocrisy:

-Valley of the Damned
-End of Disclosure
-Adjusting the Sun
-Eraser
-Pleasure of Molestation / Osculum Obscenum / Penetralia
-Fire in the Sky
-Killing Art
-Buried
-Warpath
-The Final Chapter
-Roswell 47

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.