Soen & Unbeing @ Foufounes Électriques, 05.09. 2018

Un show aux Foufounes fait toujours remonter plusieurs souvenirs! Plusieurs saisons ont passé depuis mon dernier concert en ce lieu mythique de Montréal. La salle selon moi se prêtant mieux au Punk et au Métal au son moins soigné, c’est avec une dose de scepticisme et aussi de curiosité que j’allais voir ce concert que j’attendais avec impatience depuis quelques mois.

Je n’ai connu Soen que l’an dernier et c’est avec un peu de retard que j’ai exploré leur catalogue aléatoirement avant d’être enfin séduit par la musique complexe et envoûtante, mais surtout de la voix de Joel Ekelöf (ex Willowtree) qui est somme toute très mature et posée et offrant de magnifiques sonorités et émotions.

Pour ce qui est de Unbeing un groupe local que je connais depuis plusieurs années et qui eurent plusieurs changements de membres, j’avais hâte de voir où ils en étaient et j’eus le plaisir de côtoyer rapidement leur «frontman» Sherif Maghrabyavec un ami et on discuta des multiples remaniements des membres au fil des années. Ils font dans le métal progressif technique instrumental et en sont approximativement à leur douzième année d’existence.

Le groupe maîtrise fort bien son exécution et nous offre une panoplie de signatures de temps variées, de lignes de clavier délirantes et inspirées. La basse est quelque peu «jazzée» technique et bien articulée. Toutefois la batterie et surtout la guitare rythmique s’impose un peu trop à mon goût (au point de vue sonorisation) ce qui rend le son plus chaotique et brouillon. Et le choix de la salle n’est pas le meilleur pour du progressif, mais la foule apprécie la prestation et se laisse hypnotiser par le jeu de la guitare soliste de Sherif Maghraby, qui, somme toute, dégage un enthousiasme palpable et un sourire nous laissant presque croire qu’il est facile de jouer toutes ces notes, les doigts dans le nez! Mat Paré à la guitare rythmique donne une bonne prestation et est celui qui se bouge le plus la chevelure en plantant des clous avec son front!

On peut discerner le talent et la qualité de l’écriture des pièces durant tout leur set, mais j’aimerais les revoir dans une salle offrant un son plus propice à mettre en valeur les prouesses de cet excellent groupe local qui sera au bar Piranha aussi cette semaine.

Une prestation magistrale haute en émotions et électrisante à souhait!

Peu de temps après, Soen montait sur scène au grand plaisir de la majorité de la foule venue pour eux. Joel Ekelöf assure une prestance et un charisme remarquable et dès son arrivée la foule s’exclame avec ferveur et lui offre un accueil des plus chaleureux.

Ils débutent avec la pièce Canvas de leur premier album paru en 2012, Cognitive. Une chanson qui plairait à n’importe quel fervent de TOOL.Ensuite nous avons droit à la première piste de leur dernier album Lykaia paru il y a un an déjà, Sectarians. Martin Lopez (ex Opeth) est en pleine forme à la batterie et nous offre une excellente performance. De l’album Tellurian nous eurent droit à l’excellente pièce The Words ainsi que «Pluton» et Tabula Rasa.

Ils jouèrent aussi les titres Fraccions et Savia de l’album Cognitive. À mon plus grand plaisir, ils entamèrent la sublime Jinn qui offre des percussions et des rythmes orientaux.

À plusieurs reprises Joel Ekelöf semblait ému de la participation et du rendu de la foule et je dois dire qu’il s’est passé quelque chose ce soir, tout le monde semblait interreliés et passionnés par la musique de SOEN (mis à part deux verbomoteurs criards qui, paradoxalement, n’avaient trouvé meilleur endroit pour relater leurs déboires que la salle d’un concert à 35 $…..). La musique sonnait énormément comme Opeth et TOOL, mais ce n’est pas tellement un problème en soit, car néanmoins ces analogies flagrantes, le tout demeure solide et avec sa propre identité. Quoi qu’il en soit, je fût agréablement transporté au gré des paroles et de la musique de SOEN. Ce fût un superbe moment et je n’hésiterai pas à les revoir dans le futur!

Texte: Martin Desbois

Photos: Mélany Champagne

 

Setlist:

Canvas

Sectarian

Savia

Sister

Pluton

The Words

Opal

Jinn

Fraccions