Nous étions tous réunis en cette froide soirée à la maison de la culture de Waterloo afin d’accueillir le 8e album et de célébrer les 30 ans de carrière du groupe Anonymus.

La soirée a débuté avec le groupe Granbyen/Sherbrookois Killborn. C’est toujours spécial d’assister à des spectacles tout âgés et de voir de jeunes enfants danser et apprécier le métal. Par contre, ce sont eux qui ont entamé les festivités puisque la foule était plutôt calme. Le groupe nous a offert une belle performance et les gens semblaient apprécier. Même si leur style musical me rejoint moins, je dois reconnaître que la musique et leur présence sur scène sont de bonne qualité.

Par la suite, le groupe Trifluvien Nova Spei a continué la soirée en beauté. Le chanteur nous a confié que c’est le groupe Anonymus qui les a influencés et motivés à composer et chanter des paroles francophones. À ma grande surprise, le groupe a débuté la chanson Jugement dernier, mais je ne voyais pas le chanteur d’Anonymus sur scène. J’ai trouvé la dynamique de la pièce moins plaisante, mais les paroles sont toujours aussi captivantes. Je pouvais sentir l’énergie et l’anticipation de la salle augmenter. Les gens avaient hâte d’accueillir la tête d’affiche de la soirée.

C’est avec un nouveau chandail de groupe, un peu de nervosité, mais beaucoup de plaisir qu’Anonymus est finalement monté sur scène. Je pouvais facilement sentir la fierté et le bonheur de nous présenter du nouveau matériel et de pouvoir célébrer leur trentième anniversaire avec nous. Nous avons eu droit à un excellent spectacle. Nous avons pu entendre quelques pièces du nouvel album Sacrifices tels que: L’union fait la force, Soif de vengeance et La mèche est courte. Les nouvelles chansons ont très bien été accueillies par les gens présents qui étaient très festifs. Un moment fort de la soirée fut lorsque nous avons eu droit à un invité surprise. En effet, le groupe a invité monsieur Bruno Bernier, chanteur du merveilleux groupe Obliveon, à venir se joindre à eux pour chanter Décrisse. La soirée s’est terminée avec deux chansons cultes du groupe: Sous pression et Que le diable m’emporte.

Le groupe débute sa tournée du nouvel album Sacrifices et celle-ci s’arrêtera un peu partout au Québec. Pour ma part, je serai au Club Soda de Montréal le 13 avril prochain afin de les revoir.

Texte: Mélanie Chabot

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.