Behemoth @ MTELUS, 04.11.2018

Behemoth était de retour au Québec hier soir, moins de six mois après leur passage à la Place Bell le 30 mai dernier avec le Slayer Farewell tour. Ils revenaient cette fois pour nous présenter leur plus récent opus I Loved You at Your Darkest, sortie le 5 octobre. Les Polonais étaient supportés par les formations At the Gates ainsi que Wolves in the Throne Room.

Une ouverture toute atmosphérique

C’est ces derniers qui se chargeaient d’ouvrir la soirée, et ils ont relevé la tâche avec brio. Dès le début de leur prestation, Wolves in the Throne Room fait brûler de l’encens sur scène, permettant ainsi la création d’une atmosphère à la mesure de leur musique ; franchement ambiance et envoûtante. Nous avons eu droit à la tombée de la pluie, au crépitement du feu et à l’appel des loups durant ce qui fut un enchaînement de trois pièces absolument magnifique provenant de l’album Thrice Woven. Il s’agissait de la deuxième fois cette année que je voyais le groupe américain sur scène, et si la première je n’ai pas été conquise, je n’ai que de bons mots pour le spectacle qu’ils nous ont offert dimanche est l’un de ceux qui parlent à notre âme.

Du classique Gothenburg death metal

Après la performance quasi spirituelle de Wolves in the Throne Room, venait ensuite au programme At the Gates et leur death métal mélodique intense et énergique. Les Suédois ont fait paraitre un nouvel album un peu plus tôt cette année et c’est avec la pièce éponyme To Drink from the Night Itself qu’ils ont décidé de lancer les hostilités. Ils ont maintenu une intensité très élevée tout le long de leur prestation en enchainant les chansons et en ne s’arrêtant que rarement pour parler à la foule. On a pu voir l’audience se déchainer avec plaisir au parterre sur, entre autres, Slaughter of the Soul et At War With Reality. At the Gates nous a offert tout un spectacle !

Une performance théâtrale tout en intensité

Un MTelus plein à craquer soulignait à quel point Behemoth était attendu par son public montréalais. Solve et ses chœurs d’enfants a joué en boucle durant plusieurs minutes avant l’arrivée du groupe et cela nous a tranquillement mis dans l’esprit de la procession profane à venir. C’est alors que Behemoth est arrivé sur scène comme une tonne de brique en entamant Wolves ov Siberia. Ils ont interprété plusieurs chansons de provenant de leur plus récent album, dont God = Dog et Bartzabel qui ont eu beaucoup de succès auprès de la foule. Ils nous ont également fait le plaisir de jouer leur plus grand titres, dont Conquer All, Blow Your Trompet Gabriel, Ov Fire and the Void, et j’en passe. Fidèle à leur habitude, les Polonais nous servie une performance théâtrale tout en intensité. Le spectacle s’est conclu sur Coagvla avec les musiciens sonnant le rythme sur des tambours, pour une finale vive et puissante.

Tous les groupes nous ont offert une prestation intense et bien exécutée. Behemoth, quant à eux, se sont encore une fois montré à la hauteur de nos attentes et font désormais partie, à mon humble avis, des meilleurs performer du monde métal actuel. En somme, les metalheads présents au MTelus dimanche dernier ont eu droit à une magnifique soirée.

Texte: Isabelle Sullivan

Photos: Manon Tremblay