27 juin: C’est près de 3000 personnes qui se sont bousculées (dans le sens le plus calme du terme à l’entrée de la salle Wilfried-Pelletier pour y voir Norah Jones. «Bonsoir mes amis!» C’est avec cette petite phrase dans un Français parfait que la chanteuse new-yorkaise s’est mis la foule dans sa poche en quelques secondes.

Norah Jones et sa musique ont ce petit truc qui fait qu’on a l’impression d’être accoudé à son piano et qu’elle joue juste pour «moi». Un peu plus d’une heure et demie pour faire le tour de son répertoire et faire que chaque personne présente dans la salle a pu oublier ses soucis du quotidien.

C’est au Théâtre Maisonneuve qu’Omara Portuondo faisait ses adieux au Québécois. Le festival lui a rendu un bel hommage avant son concert, elle qui est une des dernières membres du célèbre groupe Buena Vista Social Club encore en vie. Elle est incroyable à voir sur scène, elle a encore beaucoup d’énergie malgré son âge et difficile de penser qu’elle va arrêter de monter sur scène et de chanter la musique cubaine à travers le monde.

05 juillet : Le passage de Peter Frampton au Festival de jazz restera gravé dans les souvenirs du nombreux public présent. Beaucoup de nostalgie de leur jeunesse passée on fait le déplacement à la salle Wilfried-Pelletier, car le natif de Beckenham en Angleterre fait là son dernier tour de piste.

Du côté du Club Soda, Alex-Henri Foster présentait son album solo Windows in the Sky parru l’an passé et qui était dans les sommets des ventes au Canada au moment de sa sortie. Malheureusement les restrictions de deux titres imposées aux photographes m’ont empêché de profiter du concert qui sur le peu que j’ai vu était à ne pas manquer. À revoir très vite! La première partie était offerte par Sheenah Ko.

Un petit détour par le MTelus y voir Courtney Barnett. La musique de l’Australienne a un petit côté Nirvana voir Lou Reed qui est vraiment agréable à écouter, mais pour les mêmes raisons citées plus haut, je vais devoir acheter son album voir attendre un retour à Montréal pour en entendre plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.