Les Francos de Montréal 2018

Marie-Emmanuelle se ballade de scène en scène avec son appareil photos et son stylo afin de nous faire vivre de plus près Les Francos de Montréal.

De la plus petite à la plus grande scène elle va nous offrir ses plus belles images et quelques mots afin de nous donnez envie de nous déplacer ou de nous faire dire: j’aurais dû donc dû!

08.06.2018

Alfa Rococo, scène Loto-Québec

Le groupe Alfa Rococo a attiré un grand nombre de festivaliers de tous âges. Les rythmes pop du groupe composé de Justine Laberge et David Bussières, accompagné d’autres musiciens ont gagné le cœur de plusieurs. Le groupe invite la foule à s’approcher, et ils interagissent souvent avec la foule. Leur prestation a ouvert la soirée agréablement pour tout le monde.

Alaclair Ensemble, scène Bell

C’est Alaclair Ensemble qui ouvre le bal en grand pour la 30e édition des Francos. Si on voulait assister à un party, on a été servi parce que ce n’est pas l’énergie qui manquait chez eux. Ils commencent leur show avec un texte qu’Ogden lit devant la foule, et c’était assez pour réchauffer la foule à ce qui allait suivre. Quelques chansons après le début de leur spectacle, Claude Bégin traverse la foule pour atteindre la scène et complète la pyramide humaine du groupe de rap québécois. De là, c’est la fête qui a gagné le cœur de la foule. Danse et plaisir étaient définitivement au rendez-vous.

Loïc April, scène SiriusXM

La scène un peu à l’écart du reste du site a accueilli Loïc April, un jeune multi-instrumentiste montréalais. Son style musical, influencé des Pixies et de Françoise Hardy, a gagné le cœur de plusieurs festivaliers. Une ambiance chaleureuse régnait parmi les spectateurs, et l’artiste a pu connecter avec chacun d’eux. Petits et grands ont eu l’air d’apprécier l’artiste de musique Shoegaze en fin de soirée.

L’amalgame, scène Desjardins

La soirée est peut-être bientôt finie, mais la fête, elle, non. C’est L’amalgame qui prend la relève sur la scène Desjardins une fois qu’Alaclair Ensemble ait fini sa prestation. Les 3 membres du groupe couraient et sautaient partout sur la scène. Ils ont même dansé la macarena et la foule a fait de même. Leurs chansons funk/hip-hop ont clôturé la soirée en beauté, la foule en voulant plus!

Texte et phots: Marie-Emmanuelle Laurin

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR VOIR LES GALERIES