LP @ MTELUS, 28.02.2018

Depuis son dernier passage au Corona en juin dernier, LP était très attendue ce mercredi soir. Voici la critique et les photos de cette soirée explosive dans un MTelus ultra comblé.

Une entrée douce et pleine de rage

L’artiste native de l’État de New York, aux influences inclassables, empruntant parfois au rock, à la pop ou à la soul, nous a longtemps fait patienter jusqu’à son entrée sur scène. Ce sont la chanteuse pop Kat Cunning, et le band new-wave The Years qui ouvraient les festivités avant son grand retour très marqué à 22 h pétante. Pas plus de 5 minutes plus tard, dans une salle pleine à craquer, la rockeuse est parvenue à monopoliser l’espace et à nous happer dans son univers dark mais réconfortant avec «Strange», une chanson puissante de son tout dernier album. Aucun artifice, sa voixécorchée vive et sa présence suffisent à elles seules à raviver les flammes et à nous foudroyer en plein cœur.

Car LP, (Laura Pergolizzi de son vrai nom), c’est cette artiste à l’attitude cool, reconnaissable à son allure androgyne et à sa chevelure noire, troublante de ressemblance à la Bob Dylan, qui dégage une prestance naturelle inégalable. C’est aussi cette musicienne aux mille facettes, qui excelle par-dessus tout dans l’écriture et dans la puissance des textes, qui a longtemps prêté sa plume à de nombreux grands artistes avant d’oser enfin s’exprimer pour elle.

Une ode à l’espoir

C’est donc dans cette enceinte centenaire du MTelus, que la chanteuse ose crier son talent avec des notes et des mots qui nous exploseraient presque en plein visage. Elle enchaîne avec une série de titres poignants et intimes à la fois «Other People», «Tightrope», «Up against me». Le public conquis, l’accompagne en reprenant ses refrains presque en cœur jusqu’à la très attendue «No Witness». LP donne aussi accès à son monde intime sans demi-mesure, à l’aide d’une maitrise vocale déroutante jusqu’à ses titres phares «Lost on You» ou «Muddy Waters». Elle nous bouleverse, nous donne de l’amour, nous fait voyager, tout cela à la fois. La foule est en délire.

Une chose est sure, c’est que si LP est venue pour redonner un peu d’espoir à ceux qui en ont le plus besoin, elle a définitivement gagné son pari. Le show était bluffant!

Texte: Cynthia Busignies

Photos: Helene Dickey