Anthrax & Killswitch Engage @ MTELUS, 25.01.2018

Le passage des groupes américains Anthrax, Killswitch Engage et Havok le 25 janvier au MTELUS marque le point de départ de la tournée nord-américaine Killthrax 2018.

C’est à la formation Havok que revient l’honneur de réchauffer l’ambiance, ce qu’ils réussissent à faire avec brio. Leur musique trash possède un groove facile à comprendre qui incite la foule présente à headbanger dès la première chanson. L’intensité, qui demeure élevée tout le long de leur prestation, réjouit les amateurs du genre qui montrent les horns et lancent le poing en l’air durant leur spectacle. En retour, la formation originaire du Colorado est vraiment tout sourire, ils sont contents et ça se sent dans l’énergie qu’ils transmettent à la foule. Il s’agit d’un excellent départ, non seulement pour la programmation de la soirée au MTELUS, mais aussi pour la tournée en générale. Je ne connaissais pas Havok avant aujourd’hui et j’ai été agréablement surprise par leur performance. Leur musique dynamique mérite à être découverte.

Une double tête d’affiche

Si le parterre était quelque peu clairsemé au début de la soirée, la foule y est maintenant très dense. Je n’ai vu la programmation nulle part, donc je ne sais toujours pas qui jouera pour la deuxième partie. La double tête d’affiche associant deux formations de genres très différents n’aide en rien. Alors que je débats avec ma voisine du groupe qui devrait performer en dernier, le son de la musique augmente et The Number of the Beast de Iron Maiden se met à jouer. L’ambiance monte d’un cran dans la salle qui commence à frémir d’anticipation.

Dès la fin de la chanson, Anthrax arrive sur scène. La foule est en liesse. Il s’agit de la première représentation de leur tournée et ça se ressent. Les musiciens sont vraiment enthousiastes. Le bassiste Frank Bello est en feu ce soir; il court d’un bord à l’autre de la scène ou monte et descend les marches du podium. Charlie Benante donne une solide performance à la batterie et le chanteur Joey Belladonna, lui aussi en grande forme, cherche le contact avec la foule. Le groupe exécute des chansons provenant de l’ensemble de leur répertoire, tel que Caught In A Mosh, Blood Eagle Wings, Breathing Lightning et Fight» em till You Can’t. Belladonna incite d’ailleurs le public à chanter à de nombreuses reprises en nous offrant le micro, créant ainsi une très belle atmosphère dans la salle.

Anthrax sera bel et bien présent avec Slayer en mai prochain

Leur excellente performance (qui se termine vraiment trop rapidement à mon avis, malgré un long rappel) se conclut par le guitariste Scott Ian qui confirme que nous reverrons Anthrax au mois de mai. L’absence du groupe à l’annonce du passage de Slayer à Laval pour leur tournée d’adieu avait surpris et soulevé bien des questions, alors qu’il était déjà connu qu’Anthrax faisait partie de cette tournée. Donc pour tous ceux qui n’ont pas pu assister au spectacle d’Anthrax le 25 janvier, vous aurez la chance de les revoir le 30 mai prochain en compagnie de Slayer, Testament, Lamb of God et Behemoth, pour un concert à ne pas manquer.

Killswitch Engage se charge donc de terminer la soirée en beauté. D’emblée, on remarque que la foule est un peu moins dense sur le parterre. La disparité de genre entre les deux têtes d’affiche est probablement à blâmer puisque Killswitch Engage nous offre une excellente performance. Malgré une légère réduction de l’assistance, je peux clairement sentir le sol trembler sous mes pieds lorsqu’ils commencent leur prestation, durant laquelle ils interprètent, entre autres, My Last Serenade et Alone I Stand. Le devant de la scène est très réactif et quelques personnes font du body surfing. Le guitariste Adam Dutkiewicz a un look plutôt troublant en cette froide soirée de janvier avec des shorts et un bandeau sport; il a d’ailleurs effectué une petite course jusqu’à l’arrière de la salle ou quelques heureux ont eu l’occasion de prendre un selfie avec lui durant avant qu’il ne regagne la scène. Il s’agit de la troisième fois où j’assiste à un spectacle de Killswitch Engage, et fidèle à son habitude, le groupe metalcore nous a offert une prestation bien exécutée et très énergique. La soirée s’est conclue sur une note nostalgique alors que Joey Belladonna s’est joint à Jesse Leach pour interpréter la chanson Holy Diver de Dio. Rien de tel qu’un classique pour donner le sourire au moment de quitter ce qui fut un excellent spectacle.

Texte: Isabelle Sullivan

Photo d’un autre temps!